Ethereum n’est pas la seule Blockchain capable de créer des jetons

Ethereum n’est pas la seule Blockchain capable de créer des jetons

Apprendre & comprendre
1 mars 2018 par CanardCoinCoin

Ethereum, la première crypto-monnaie à incorporer le contrat intelligent dans une Blockchain, est la plate-forme la plus populaire sur laquelle de nombreuses entreprises et organisations émettent leurs jetons, notamment en organisant par la suite des ICO. Mais Ethereum n’est plus la seule Blockchain à supporter cette technologie innovante.

Bien qu’elle demeurera la plateforme d’application décentralisée (dApp = Decentralized Application) originale, Ethereum a gagné une concurrence notable depuis sa sortie initiale en 2015. Ces technologies concurrentes comprennent EOS, Lisk et Ethereum Classic. Chacune de ces crypto-monnaies pratiquant la création de jetons sera examinée ci-dessous.

Ces trois plateformes ne sont pas les seules, et nous citerons, de façon non exhaustive :

Remarque: Un jeton qui existe sur la Blockchain est un type de contrat intelligent. Ainsi, une plateforme qui prend en charge les contrats intelligents peut prendre en charge les jetons. Les deux termes seront utilisés de façon interchangeable tout au long du présent article.

Eos

EOS est une implémentation de la Blockchain construite pour être un concurrent direct d’Ethereum.

La société gère actuellement une ICO sur la Blockchain Ethereum. Cela peut sembler assez contradictoire au premier abord : pourquoi un concurrent Ethereum accueillerait-il une ICO sur la Blockchain Ethereum ? EOS le fait pour collecter des fonds. Ils ont actuellement besoin de financement, car la Blockchain EOS n’existe pas pour le moment. (nota : C’est aussi ce que fait CREDITS. Où chaque jeton Ethereum dénommé CS sera échangeable pour 1 CREDITS)

EOS introduit le contrat asynchrone intelligent (ASC), une technologie qui permet au réseau de traiter une plus grande quantité de transactions que les implémentations actuelles comme Bitcoin et Ethereum. Cela signifie que les opérations de contrats intelligents et les transactions sur la Blockchain conventionnelles peuvent avoir lieu simultanément. C’est quelque chose que les utilisateurs et les développeurs pourraient trouver très attrayant, car cela permettrait aux volumes d’ICO et aux capitalisations boursières d’augmenter sur le réseau.

à lire aussi :  Bitcoin et Blockchain pour les nuls en 6 minutes

Lisk

Lisk a construit une blockchain entièrement en utilisant JavaScript et ses technologies associées. Cela étant dit, Lisk permet aux développeurs de créer des contrats intelligents entièrement en JavaScript. C’est un grand pas en avant, car JavaScript est l’un des langages les plus populaires dans le monde au moment de cet écrit.

La communauté JavaScript est très vaste, et le choix de Lisk de prendre en charge les contrats intelligents JavaScript ouvre la porte à une multitude de développeurs avec des intérêts dans la Blockchain qui ont peut-être hésité à apprendre un nouveau langage pour démarrer.

Avec un afflux de développeurs JavaScript dans la communauté, Lisk pourrait voir une augmentation subséquente du nombre d’utilisateurs. Cela permet une croissance de la communauté qui pourrait être relativement séduisante pour les individus et les organisations désireux de lancer une ICO sur ce réseau, car cette communauté croissante pourrait augmenter la valeur collective des jetons hébergés sur la Blockchain de Lisk.

Ethereum Classic

La Blockchain, inchangée, qui se maintient après le Hard fork, Ethereum Classic (ETC) est de la même technologie qu’Ethereum (ETH), avant le hack de l’Organisation Autonome Distribuée (DAO).

C’est la raison pour laquelle Ethereum Classic a des fonctionnalités presque identiques à celles d’Ethereum : les développeurs de la communauté Ethereum Classic peuvent créer des contrats intelligents de la même manière que ceux de la communauté Ethereum. Bien que cette crypto-monnaie ne soit plus identique à l’ETH, l’ETC permet aux développeurs de mettre en œuvre des contrats intelligents dans le même langage de programmation que l’ETH, Solidity. Cela signifie que les entreprises et les organisations sont en mesure d’héberger leurs lancements de jetons sur la Blockchain Ethereum Classic, en plus de la Blockchain Ethereum, avec peu de travail supplémentaire dans le développement, ce qui en fait une plate-forme pratique pour lancer des jetons.

En conclusion

Ethereum est toujours la plateforme Blockchain de facto pour les lancements de jetons, car c’est la première implémentation à inclure des contrats intelligents. Maintenant que les blockchains comme Lisk, EOS, et Ethereum Classic sont en pleine croissance, cependant, Ethereum pourrait un jour perdre sa dominance du marché des jetons. Et bien que ces nouvelles mises en œuvre soient en fait prometteuses, peuvent-elles réellement se révéler de meilleures alternatives pour les entreprises et les organisations qui souhaitent lancer leurs ICO ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, avmoyenne 4,67 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.