Blâmer la réglementation ou les spéculateurs… La communauté Crypto est responsable de la baisse des prix

Blâmer la réglementation ou les spéculateurs… La communauté Crypto est responsable de la baisse des prix

Actualités Apprendre & comprendre
5 décembre 2018 par CanardCoinCoin

On a touché le fond ! Le Bitcoin ne peut donc que monter à partir d’ici. 6 000 $… Non… 5 000 $ ? D’accord, 3 000 $, c’est la barrière définitive. C’est le début de la reprise. Attendez un peu. 2019 est l’année de la crypto. Un influenceur a réduit sa prévision de prix de fin d’année, la faisant passer de 25 000 $ à 15 000 $. STOP !

Si tout cela semble fou, c’est parce que c’est le cas !

(crédit image : k-kit)

Depuis que la crypto a attiré l’attention du monde entier à la fin de 2017, atteignant près de 20 000 $ avant de perdre près de 80 % de sa valeur en novembre dernier, les débats ont fait rage sur l’avenir du marché. Presque tous les jours, un autre crypto-évangéliste peut être trouvé en criant qu’une hausse sans précédent est toute proche, juste là dans quelques semaines. Et cela commence à devenir un problème…

Une grande partie du blâme pour la stagnation et le déclin de la crypto a été attribuée aux deux facteurs suivant : une réglementation incertaine et la vente des spéculateurs. Les analystes promettent qu’une fois qu’une législation concrète sera établie par les gouvernements pour l’incorporation des crypto-monnaies dans les espaces financiers plus traditionnels, les prix iront sur la lune. To The Moon » nous dit-on ! La réglementation signifie moins d’incertitude quant à la légalité des crypto-monnaies et une plus grande adoption.

La vente des spéculateurs laisse planer le déclin des crypto-monnaies auprès des investisseurs qui ont sauté sur le marché pendant la hausse, ne comprenant pas ce qu’ils achetaient réellement, et réduisant leurs pertes après le crash. Cela peut aider à expliquer la baisse initiale au début de l’année, mais il est peu probable qu’il s’agisse encore d’un élément moteur de l’effondrement de novembre.

Alors pourquoi Bitcoin et les autres crypto-monnaies vivent-elles un mauvais moment ?

« La triste vérité est que la communauté crypto, les nombreux vrais croyants, peuvent en être responsables » nous indiquent les experts du Centre de Recherche International Blockchain (IBRC) d’ICOBox, solution SaaS pour la réalisation des ICO et qui avait collecté plus de 300 millions $ pour ses clients lors de ses 5 premiers mois d’activités il y a déjà un an de ça en décembre 2017.

à lire aussi :  Analyse du marché des ICO [5-11 mars 2018]

Les leaders du marché continuent de se tirer une balle dans le pied. Il semble que les principaux acteurs de l’industrie chez Tether et Bitfinex ont manipulé le prix du bitcoin au cours de la hausse de l’année dernière, tirant parti de leur contrôle du marché pour créer une vague de fausses activités et faire monter de plus en plus le prix. Combiné aux innombrables escroqueries et fraudes liées à des ICO et à l’utilisation du Bitcoin pour financer des activités illégales, la dernière chose dont le secteur de la crypto a besoin est que les acteurs « légitimes » s’engagent dans des combines illégales.

Les principaux acteurs ont également délégitimé la crypto-monnaie par des luttes intestines avides. Bien qu’à l’occasion, les débats philosophiques sur les mises à jour du réseau prennent tout leur sens, le récent fork du Bitcoin Cash s’est révélé inutilement enfantin et violent. Les deux parties sont entrées en guerre au sujet de l’avenir de la monnaie, notamment en menaçant de détruire complètement l’adversaire.

Ceci met en évidence deux problèmes de la communauté crypto : la fragmentation et les individus avec trop de pouvoir. Des réseaux de fork pour différentes fonctionnalités….ok à l’occasion. Mais forker pour en faire un gain individuel et faire la guerre au réseau adverse… préoccupant et illégitime.

La communauté des crypto-monnaies doit jouer sont rôle

Si la communauté des crypto-monnaies s’inquiète réellement de l’imminence d’une réglementation gouvernementale ou d’une rupture du marché, elle doit renforcer ses pratiques à tous les niveaux. Aucune crypto-monnaie ne sera réglementée favorablement lorsque le marché est truffé de fraudes, d’escroqueries et de luttes internes égoïstes.

Cependant, tourner la page sur les activités loufoques, bien que vital pour le succès à long terme, peut s’avérer impossible pour de nombreux acteurs. L’incertitude engendre l’incertitude. Plus les prix baissent, plus les acteurs majeurs désespèrent, ce qui rend les activités louches plus attrayantes. Plus de fraude est synonyme d’une réglementation moins favorable, moins d’adoptants et moins de valorisation.

Les évangélistes des crypto-monnaies ressemblent trop souvent à des vendeurs de poudre de perlimpinpin. La manipulation entache les réseaux. La communauté doit trouver ses marques avant de pouvoir espérer une adoption généralisée et positive.

à lire aussi :  Binance s’associe avec Chainalysis pour se prémunir contre les risques de piratage

La décentralisation, l’un des aspects dont la communauté est fière, peut rendre cela difficile. Personne n’a le pouvoir d’apporter des changements positifs, de se comporter de manière plus durable, n’est incité à le faire, car des positions plus conservatrices pourraient entraîner une nouvelle baisse des valorisations, et une nouvelle baisse pourrait tuer davantage de crypto-bourses et d’entreprises. L’autre problème de décentralisation de Bitcoin est qu’une grande partie du marché est contrôlée par une poignée de comptes, ce qui donne à ces baleines une immense influence sur le marché – ce qui rend le marché moins décentralisé que ce qui serait idéal pour favoriser une réserve stable de valeur.

En fin de compte, la communauté crypto doit examiner attentivement ses pratiques pour s’assurer que Bitcoin et les autres crypto-monnaies puissent prospérer à l’avenir. La fraude rampante, les évangélistes louches qui promeuvent des environnements « sans confiance » et un contrôle trop centralisé doivent être traités avant que la réglementation gouvernementale n’établisse ses propres règles strictes en réaction à l’activité dans l’espace de la crypto. La crypto-monnaie a le pouvoir de révolutionner le système financier mondial si la communauté ne gaspille pas son potentiel avec des réactions instinctives avides de panique à court terme.

Pour l’instant, les évangélistes doivent quitter leur tribune et arrêter de faire des prévisions de 500 000 $. Même si Bitcoin finit par aller aussi haut, ce ne sont pas les conversations que nous devons avoir en ce moment. La conformité réglementaire, la croissance durable, la stabilité et les obstacles techniques devraient tous être nos centres de préoccupation, et non les paroles de tel ou tel crypto-évangéliste. La réglementation et les intérêts extérieurs définiront l’évaluation de la crypto à l’avenir, mais ce n’est pas ce qui est en train de faire disparaître la valeur en ce moment. Lorsqu’elle cherche à savoir pourquoi la plus récente chute s’est produite, la communauté devrait commencer par se regarder dans le miroir.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, avmoyenne 4,50 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X