La réconciliation : réglementation VS crypto-bourses

La réconciliation : réglementation VS crypto-bourses

Apprendre & comprendre
19 décembre 2018 par Clémentine

Les crypto-monnaies ont grandement évolué depuis 10 ans. Les autorités et les entreprises impliquées dans ce secteur porteur ont traversé des périodes difficiles, voire alarmantes, mais finalement avec plus de sérénité. Alors que les pays ont essayé de nier l’existence de ces alternatives aux monnaies fiduciaires, tous ont fini par échouer car les crypto-monnaies affirment leur position de leader et sont là pour perdurer.

Les risques de blanchiment d’argent

Le GAFI, une organisation intergouvernementale, affirme que le Bitcoin et les altcoins présentent des risques de blanchiment d’argent au Royaume-Uni. Les autorités compétentes sont impliquées dans l’industrie en raison de ces dangers inhérents aux technologies émergentes bien que la population mondiale n’y prête pas vraiment attention.

Toutefois, en enquêtant auprès des crypto-bourses, le GAFI a n’a pas pu établir l’existence de ces « risques intrinsèques » liés aux crypto-monnaies. La nation britannique reste toute de même vigilante en prenant des mesures de précaution strictes limitant le recours aux monnaies numériques.

« La cinquième directive de l’UE sur le blanchiment d’argent devrait faciliter la réglementation des monnaies virtuelles », a souligné le Royaume-Uni. Le pays s’applique à surveiller les services d’échange de crypto-monnaies et de monnaies fiduciaires ainsi que les fournisseurs de porte-monnaies virtuels.

Le GAFI continue sur sa lancée en incitant les autorités britanniques à « appréhender les risques émergents (tels que les devises virtuelles) et les lacunes en matière de renseignement, et à prendre les mesures qui s’y imposent. »

Les autorités de régulation et les crypto-monnaies

La réglementation est indispensable dans la vie en société. Elle protège la population, met en place la norme requise et veille à la sécurité et au respect des droits humains. Les grands organismes mondiaux comme le G20 et le GAFI établissent ces normes et recommandent les démarches à suivre pendant que les autorités régionales les appliquent en toute connaissance de cause.

à lire aussi :  La volatilité du Bitcoin n’est pas aussi surprenante que ce à quoi l’on pourrait s’attendre

La régulation devrait favoriser l’adoption globale des crypto-monnaies, au même titre que l’or ou les monnaies fiduciaires.

Par conséquent, les sites d’échange de crypto-monnaies doivent coopérer et reconnaître l’importance de la régulation. Ils devraient également suivre les normes de lutte contre le blanchiment d’argent et l’identification de la clientèle ainsi que se conformer aux lois en vigueur.

Librement inspiré d’un article de Saifu, la banque qui réconcilie monnaie fiduciaire et cryptos, et qui a récemment réalisé son ICO.

Que pensez-vous de cette analyse ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X