Loom Network (LOOM): un réseau décentralisé pour les jeux et applications sociales

Loom Network (LOOM): un réseau décentralisé pour les jeux et applications sociales

Crypto-monnaie
22 juin 2018 par Victor

La Blockchain renferme des possibilités infinies tant que les utilisateurs créent des idées pour l’exploiter. A la naissance du Bitcoin, elle revêt une image purement financière et s’est collée une image relative à la nouvelle économie. Pourtant, au-delà de cette dimension, un univers totalement brut reste à explorer via les interactions des internautes. C’est à partir de la promotion des smart contrats et des applications intelligentes que la Blockchain commence à s’utiliser dans tous les secteurs. Ethereum est devenue la première plateforme qui initie ce nouveau départ en revisitant les capacités techniques, se rapprochant de la vie réelle. D’autres altcoins suivront son exemple pour diversifier les activités grâce aux dApps , qui cernent actuellement tout ce qui relève de la société virtuelle que ce soit dans le domaine technologique, éducation, économique, politique, commercial et bien d’autres.

Loom fait partie de cette génération de plateforme qui exploite au maximum la technologie des applications intelligentes. Construite sur la base d’Ethereum, celle-ci se tournera spécifiquement vers les divertissements et plus précisément des jeux et des applications sociales. Puisque la Blockchain a le privilège de proposer un réseau totalement libéré des intermédiaires par la décentralisation, c’est le terrain le plus arable pour planter les structures d’interactions accessibles à tous, et pourquoi pas des jeux pour commencer ?

Loom, la plateforme blockchain et sa crypto-monnaie pour les jeux

Objectif de Loom

Les applications sociales telles que Twitter et Facebook sont de vieux concept qui ont changé complètement la société de consommation. Disponibles sur internet, ces applications ont été distribuées gratuitement pour permettre aux membres de communiquer les uns avec les autres sous certaine conditions inhérente au logiciel (les conditions d’utilisation sont différentes ainsi que les activités selon qu’on utilise Facebook, Twitter, Snapchat, etc.)

Il en va de même pour les jeux en ligne qui abritent des joueurs venus du monde entier. Qu’ils s’agissent de jeux vidéo en ligne qui nécessitent beaucoup de ressources, des mini jeux d’argents ou des paris, les consommateurs ne sont pas moindres. Avec l’évolution d’internet et de la capacité de connexion globale, ces activités ont rapidement évolué pour atteindre un niveau d’exploitation plus ouvert et plus personnalisable.

à lire aussi :  Weiss souligne la crainte des gouvernements envers les crypto-monnaies basées sur la confidentialité

Le souci de Loom sur ces applications et jeux se base sur leur accessibilité. Sachant que la majeure partie des revenus sur internet relève de la publicité et des frais d’exploitation des services (de jeux ou de commerce), on peut déduire que l’environnement virtuel reste trop capitaliste et discriminatoire envers les petits budgets. L’instauration de ces applications dans un univers libre est pourtant possible par le biais de la Blockchain et c’est dans cette voie que Loom cherche à diriger les joueurs et utilisateurs des réseaux sociaux. Dans ce cadre, les services de cette plateforme Blockchain sont promus par des applications intelligentes sans frais exorbitants, restent neutres, et accessibles à tout le monde.

Une meilleure utilisation de la Blockchain

Logo de la crypto-monnaie et plateforme LoomLoom n’a pas de Blockchain attitrée comme le Bitcoin pour héberger son programme. Cependant, l’univers de son projet tourne autour des dApps ou des applications intelligentes, c’est pour cette raison que  la plateforme s’appuie sur Ethereum pour profiter de son expérience et de sa notoriété (Ethereum étant la seconde plateforme la plus utilisée).

Afin d’éviter les problèmes de scalabilité générée par l’explosion de sollicitation des applications, Loom se réfère à un logiciel appelé DappChain Generator, qui héberge l’exécution des calculs algorithmiques mais laisse toutefois à la Blockchain le soin de s’occuper de la décentralisation. Lorsque le taux de participation commence à augmenter, ce logiciel crée une nouvelle Blockchain parallèle (sidechain) appelée : SDK. Cette technique se rapproche du processus informatique de Fork, qui consiste à réaliser une nouvelle branche d’une Blockchain existante, sans créer de conflit interne et ne force pas ceux qui ne veulent pas adhérer au consensus. Les applications seront donc créées dans cette nouvelle chaîne DappChain dédiée aux développeurs.

à lire aussi :  Quelles plateformes pour créer ses propres tokens ?

Que peut-on attendre de Loom ?

Pour ceux qui sont avides de renseignements sur la plateforme, un site web est dédié aux questions et aux informations liées au projet. Cependant, une première DappChain a été lancée en mars 2018 pour discuter de l’environnement d’Ethereum, où les internautes agissent comme actifs d’un forum. Cette application rémunère les questions et les réponses avec un système de points « karma » échangeable en argent réel, puisqu’elle fonctionnent à l’aide de la technologie ERC20.

D’autre part, Loom initie déjà les futurs membres à la programmation et au développement des dApps de par un site de formation appelé « CryptoZombies.«   Puisque le parrain de la plateforme se retrouve être Ethereum, la plupart des formations seront dirigées vers le langage de programmation Solidity natif d’Ethereum. En début d’année, plus de 150 000 internautes ont visité et rejoint le site d’apprentissage à la programmation, ce qui laisse un grand espoir pour l’avenir du projet.

Loom est une plateforme à fort potentiel qui élargit de plus en plus l’exploitation de la Blockchain. B

Que pensez-vous  de Loom Network ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X