Qu’est-ce qu’une Sidechain ?

Qu’est-ce qu’une Sidechain ?

Apprendre & comprendre
18 septembre 2018 par Océane

La Sidechain est une Blockchain séparée de la Blockchain principale en vue de fluidifier les opérations de transaction. Elle permet de transporter des données qui seront traitées d’une manière unilatérale avant d’être réinjectée dans la chaîne principale.

De quoi parle-t-on ?

Eh bien, si vous connaissez le principe de base de la Blockchain, vous savez certainement que les opérations de validation et de calcul algorithmique sont toutes enregistrées dans un réseau constitué de nœuds décentralisés.

Oui et alors ?

Le problème principal de ce genre de réseau réside ainsi dans la scalabilité, c’est-à-dire la capacité de cette Blockchain à fournir les mêmes services (vitesse de traitement) quel que soit le nombre de transactions. Aussi, lorsque les plateformes comme Bitcoin ou Ethereum ont commencé à devenir célèbres et fréquentées par de nombreux utilisateurs, leurs capacités à traiter les transactions se sont vite heurtées à des problèmes de latence. Actuellement Bitcoin conclut entre 7 à 8 transactions par seconde (TPS) tandis qu’ Ethereum peut traiter le double… toujours insuffisant étant donné le flux d’échange opéré journalièrement.

Une des solutions les plus efficaces pour lutter contre ces difficultés de traitement des transactions réside dans la notion de Sidechain ! Ne quittez pas, voici les détails.

La Sidechain pour contourner le problème de chargement de la Blockchain

Le principe de la Sidechain est fort simple. Imaginons que la Blockchain fonctionne d’une manière décentralisée partant d’un nœud à un autre pour traiter une transaction, constituant donc le schéma « chaîne » et « blocs », l’emprunt de ce chemin par des milliers de données ne peut aboutir qu’à une saturation à un moment donné. La mise en place d’une autre chaîne parallèle à cette Blockchain principale, qui serait en charge de traiter des données spécifiques aux diverses transactions, améliorerait nettement la capacité de la plateforme, c’est-à-dire en déléguant les tâches spécifiques à un service spécialisé. Lorsque les informations sont traitées, cette chaîne parallèle renverra celles-ci dans la grande chaîne pour subir un enregistrement global, c’est le principe de la SideChain !

à lire aussi :  Monster prévoit une ICO de 300 millions de dollars

Mais que sont ces services spécifiques offerts par la Sidechain ?

Bien évidemment, la Sidechain est conçue pour alléger les tâches encombrantes de la Blockchain principale.

À cet effet, ses services sont relatifs aux traitements des données de la chaîne centrale pour améliorer l’efficacité de la plateforme. L’optimisation des calculs, le traitement des contrats intelligents, la répartition des données, peuvent donc constituer des services spécifiques de la Sidechain en vue de fluidifier les transactions de la Blockchain principale.

Comment ça fonctionne ?

La Sidechain est une extension de chaîne rattachée à la Blockchain pour effectuer des opérations spécifiques. Dans le jargon des crypto-monnaies, la Blockchain est dénommée chaîne principale tandis que la Sidechain est baptisée chaîne latérale. Les deux sont liées par une cheville à double sens (pour échanger les données).

Pour comprendre facilement le processus de délégation de traitement entre la Blockchain et la Sidechain, prenons l’exemple d’une transaction faite par un membre. Si cette dernière opère une transaction vers une Sidechain, pour hériter de services plus rapides, il devra placer ses tokens dans une adresse de sortie pour éviter un double emploi (doublon) de ces actifs numériques. Lorsque le processus de validation est terminé, un système de partage sera effectué dans les nœuds du réseau de la Blockchain principale.

D’autre part, les chaînes latérales et principales sont organisées par un système de fédération. Une fédération est un cluster de serveurs qui fonctionne comme un point intermédiaire entre les deux chaînes. Il gère le verrouillage des actifs enregistrés dans les chaînes latérales, pour prévenir les doublons.

à lire aussi :  Le futur est déjà là : les ressources humaines décentralisées

Pourquoi utiliser une Sidechain ?

Toutes les plateformes ne fournissent pas de services Sidechain dans leur Blockchain. Alors que la délégation des tâches peut alléger le processus de traitement des transactions, elle n’est pas toujours opportune pour l’ensemble des Blockchains, car la conception d’une chaîne parallèle peut coûter très cher à une plateforme.

Toutefois, elle recèle beaucoup d’avantages. Pour commencer, la sécurisation des données est accrue via la Sidechain car elle travaille indépendamment de la Blockchain principale. À cet effet, le risque de piratage de la Blockchain principale n’affecte pas les actifs verrouillés dans la Sidechain, et vice versa.

Ensuite, les opérateurs de service de la Sidechain sont séparés de la chaîne principale. À titre d’exemple, une Sidechain qui traite un contrat intelligent ne peut traiter des transactions en dehors de sa capacité, aussi les mineurs de la chaîne principale ne peuvent souscrire à cette activité pour sécuriser le protocole.

Mais n’oublions pas le principal bénéfice qu’est la vitesse de transaction. La scalabilité d’une plateforme naissante dépend avant tout de sa capacité à encaisser un flux agressif d’utilisateurs (de transactions) à un moment donné. De nombreux altcoins ont décidé de fermer boutique suite à un manque de puissance de calcul pour gérer des millions de transactions. Malgré son prix important, chaque plateforme a donc intérêt à calculer le potentiel de sa Blockchain afin de planifier éventuellement une solution de Sidechain.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 4,50 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X