L’histoire du Bitcoin

L’histoire du Bitcoin

Apprendre & comprendre Bitcoin
12 avril 2018 par Xavier

Référence des crypto-monnaies, le Bitcoin est devenu la première crypto-monnaie à passer la barre des 6000 dollars USD et figure parmi les grandes capitalisations boursières avec plus de 120 milliards en 2017. En cinq ans, cette petite référence monétaire sans grand intérêt est devenue un incontournable des traders et des investisseurs. Son créateur Satoshi Nakamoto avait pourtant prédit sa grande réussite en 2009, malgré ses lents débuts. Voici l’histoire du Bitcoin.

2009 n’est pas aussi lointain pourtant le gouffre qui témoigne de l’évolution du Bitcoin de ses débuts jusqu’à aujourd’hui semble gigantesque. La plateforme naît quelque peu après la communication par Satoshi de son livre blanc où tous les détails du projet sont relatés.

À cette époque, la crypto-monnaie était perçue comme un prototype informatique, trop compliqué pour la plupart des gens. L’intérêt que la société de consommation lui accorde est alors infime autant que 10 000 Bitcoins ne pouvaient acheter qu’une simple pizza (environ 40 dollars). Aujourd’hui, cette somme vaut plusieurs millions de dollars avec un cours qui plafonne avoisine les 7000 dollars l’unité en 2018, soit 7 millions aujourd’hui. Pourtant, l’histoire du Bitcoin n’est qu’une suite logique de recherche sur la monnaie virtuelle ayant eu lieu au siècle dernier. De grands noms ont contribué dans l’ombre avant de titiller l’ esprit de Satoshi Nakamoto en 2009.

Les inspirations qui ont mené vers le Bitcoin

La monnaie numérique dans une Blockchain n’est pas un tout qui a été conçu intentionnellement. Au contraire, beaucoup de théories informatiques et de recherches ont traversé le temps avant de rejoindre cet aspect financier des Blockchains décentralisées. De 1991 à 2005, des chercheurs ont établi des théories successives sur la façon de lier les informations à partir d’un réseau inviolable mais contrôlable par les utilisateurs.

Haber et Stornetta ont ainsi développé la sécurisation temporelle des fichiers pour que personne ne puisse les modifier, c’est ce qui inspirera l’horodatage et le contrôle universel des informations dans la Blockchain.

à lire aussi :  Payza et deux citoyens canadiens sont accusés de blanchiment de Bitcoin

Dwork et Naor, deux experts de la crypto-monnaie, se sont penchés à leur tour sur la façon de sécuriser les données lors de l’envoi des messages. Ils proposent un système de résolution d’énigme pour confirmer le transfert, évitant ainsi l’interférence des spams. Cette étude incitera les protocoles de minage modernes qui ne valident les blocs qu’après découverte d’une clé.

Adam Back et Wei DAI poursuivront ces recherches en installant cette fois-ci l’algorithme dans un contexte financier. Nick SZABO sera le dernier à présenter le système d’émission de monnaie numérique vérifié par un algorithme décentralisé et enregistré dans des comptes avant l’apparition du Bitcoin, son projet sera nommé Bitgold en 2005.

Naissance du Bitcoin

Satoshi Nakamoto s’intéresse à l’univers des crypto-monnaies en 2007 en le considérant comme le futur de l’économie. Il travaille son projet en 2007 pour proposer le livre blanc de ce qu’est le « Bitcoin » dans un « environnement Blockchain ».

Le premier bloc baptisé « genesis » sera créé après l’enregistrement du tout premier transfert en 2009. Tout ce que représente le Bitcoin n’est finalement rien d’inédit, car les travaux des anciens chercheurs s’y retrouvent. D’ailleurs, Satoshi ne se vante aucunement de la technologie, mais avance cependant la véritable opportunité de ce tout. Les études de Hal Finney peaufineront ses idées par la preuve de travail (PoW : Proof of Work).

C’est le 22 mai 2010 que le premier achat par Bitcoin a été réalisé en public (sur le réseau) en échangeant 10 000 bitcoins contre une pizza. Cette date est à présent connue comme le « Pizza Day ». Autres faits marquants qui consacreront les débuts du Bitcoin seront la mise en place de la place de marché Mt Gox (plateforme d’achat et de vente de la crypto-monnaie BTC) par Jed Mccaleb et la capitalisation flamboyante de la monnaie à 1 000 000 de dollars, durant la même année 2010.

à lire aussi :  [Vidéo] Les principes réglementaires et les fonctionnalités du Bitcoin

Le cursus de Bitcoin jusqu’à aujourd’hui

Après son lancement, Bitcoin s’est envolé, partant de quelques centimes de dollars en 2009 pour atteindre 7000 dollars en 2018, avec un pic à 20 000$ fin 2007 !

En 2011, le Bitcoin vaut exactement un dollar américain, le tour de la parité avec l’euro aura lieu la même année. A cette époque, l’inflation de la crypto-monnaie miracle monte en flèche pour atteindre les 30 dollars avec une capitalisation de 206 millions de dollars.

Une bulle frappera le marché pour faire tomber le Bitcoin à 10 dollars après cet exploit, les investisseurs du moment auront perdu de grosses sommes mais la reprise n’attendra pas longtemps avant de s’enclencher. En 2013, le Bitcoin reprend les devants pour atteindre un pic de plus de 1 100 $ avant de retomber sous les 500 $ l’année suivante.

Les exploits du Bitcoin émergeront successivement jusqu’à notre époque où un BTC se vend à environ 7000 dollars (cours 2018). Les services parallèles se l’arrachent pour améliorer les échanges financiers. Le premier distributeur de BTC ouvre en 2013, tandis que la monnaie tend à devenir une devise internationale affranchie (sans taxe ni frais de découvert). Bon nombre de pays d’Europe utilisent actuellement le Bitcoin comme une monnaie privée légitime et le reconnaît légalement.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X