Comment la Blockchain pourrait tuer le câble et Netflix


La technologie Blockchain, alimentée par des nœuds d’ordinateurs P2P dans le monde entier, est en plein essor. Peut-on donc s’attendre à ce que les applications de divertissement décentralisées construites sur des Blockchain remplacent les services de streaming comme Netflix ou Amazon et soient le dernier cri d’adieu pour le câble et satellite ?

L’ancien monde de la diffusion vidéo

Les studios de production vidéo ont déjà été bousculés récemment. Des sites internet comme Youtube et Twitch ont créé un marché de masse pour le contenu généré par les utilisateurs, privant les réseaux câblés et les studios de leur position de créateurs uniques de contenu vidéo de masse. Pourtant, malgré la montée en puissance de ces méga-sites internet, la plupart des contenus de divertissement scriptés de haute qualité aujourd’hui, passe encore par un modèle largement centralisé.

Les studios et les réseaux (élargis aujourd’hui pour inclure les streamers Netflix et Amazon) financent le développement de contenu, et le contenu suit une approche ordonnée de la distribution – du studio à l’utilisateur final le long de l’une des chaînes prédéfinies : câble ou diffusion ou dispositif mobile ou site internet.

La Blockchain a le pouvoir de perturber fondamentalement l’industrie du divertissement parce qu’elle fait ressortir un tout nouveau modèle décentralisé de distribution de contenu. Dans une Blockchain, les ordinateurs du monde entier agissent ensemble dans un réseau peer-to-peer pour travailler sur une tâche – il n’ y a pas de serveur central ou d’autorité.

Aujourd’hui, Netflix et et le Câble reposent toujours sur l’idée d’agrégation et de distribution « centralisée ». Les créateurs de contenu doivent dépasser un certain nombre de « gardiens » et conclure des accords commerciaux avec le réseau, qui met ensuite le contenu sur un serveur et le distribue par voie hertzienne, via coaxial, ou plus récemment, sur internet en utilisant directement des CDN (Content Delivery Networks comme Akamai ou Amazon CloudFront). Les décisions concernant le contenu offert, le moment où il est offert, le prix et la voie de distribution sont encore très propriétaires et hiérarchiques.

Le nouveau mo(n)de de diffusion, merci Blockchain

Dans un monde décentralisé, aucun site internet ou autorité n’aurait son mot à dire sur le contenu à distribuer et sur la façon dont il atteindra le « dernier kilomètre ». Aucun site Web ne pourrait bloquer un contenu spécifique. Avec des applications décentralisées (Dapps) pour le divertissement, qu’il s’agisse de streaming en direct ou de vidéo à la demande, des milliers d’ordinateurs dans le monde entier agiraient en tant que diffuseurs dans un réseau maillé qui n’est pas hiérarchique. Ces « super-nœuds » résoudraient le problème du dernier kilomètre en transmettant le signal à des ordinateurs géographiquement proches. Cela sera particulièrement efficace dans les pays qui n’ont pas beaucoup de présence des CDN existants.

à lire aussi :  [livre] Comprendre et utiliser le Bitcoin

Un certain nombre de nouveaux projets utilisant des crypto-monnaies ont vu le jour et utilisent soit des Blockchains existantes, soit des Blockchains complètement nouvelles comme infrastructure de diffusion vidéo décentralisée. Certains d’entre eux sont optimisés pour ingérer et compresser du contenu afin de le rendre disponible, tels que LivePeer, construit sur la Blockchain Steem, et Viuly, construit sur Ethereum. Certains sont des jetons d’application pour les streamers et les influenceurs, tels que Stream Token et YouNow/PROPS, tous deux sur Ethereum. Spectiv VR se concentre sur le modèle publicitaire et s’assure que les créateurs de contenu en obtiennent une plus grande partie, en particulier pour le contenu de réalité virtuelle (RV). LBRY et Theta Labs construisent de nouvelles Blockchains/protocoles pour supporter des Dapps tierces pour le divertissement, les sports et plus encore.

Non seulement ces projets utilisant une Blockchain pourraient changer complètement le monde de la distribution parce qu’ils n’ont plus besoin d’architectures centralisées, mais ils peuvent aussi perturber les Netflixes du monde et rendre l’idée d’une chaîne (ndlr : tv) sur câble complètement obsolète. Qu’est-ce qu’un canal, sinon une agrégation de contenu sur un réseau de distribution bien défini ?

Voici quelques moyens par lesquels un réseau de divertissement entièrement décentralisé basé sur des Blockchains pourrait perturber l’industrie :

  • Libérez les créateurs de contenu. Les créateurs de contenu pourraient créer des spectacles et les rendre disponibles sur une plate-forme décentralisée instantanément – pas besoin d’aller monter un studio ou essayer de faire en sorte que Netflix vous mette sur leur système. Terminé les contrôleurs qui doivent approuver votre contenu. Et terminé la censure.
  • Nouveaux canaux. De nouveaux « canaux » pourraient émerger de manière totalement décentralisée. Vous pourriez imaginer des chaînes pour les sports, les événements en direct, le fantastique, la science-fiction, les nouvelles, etc. Ces chaînes pourraient être mises en place par n’importe qui et rejointes par des créateurs de contenu.
  • Publicité et contenu gratuit. Le contenu gratuit pourrait même bouleverser le modèle traditionnel de publicité télévisée (que des sites comme YouTube suivent également) en utilisant des jetons sur ces réseaux. Les nouveaux projets Blockchain pour la vidéo fournissent généralement de la crypto-monnaie ou des jetons que les annonceurs peuvent utiliser pour acheter de la visibilité sur ces canaux décentralisés. Ils peuvent spécifier que ces monnaies vont directement au créateur de contenu sans qu’un intermédiaire ne prenne une grande partie des revenus – un écart important par rapport aux pratiques existantes où l’intermédiaire obtient la plus grosse part.
  • Contenu payant. En ce qui concerne le divertissement payant ou le modèle d’abonnement, les téléspectateurs pourraient utiliser les nouveaux jetons émis par les réseaux de contenu décentralisés pour s’abonner à des chaînes particulières ou payer un créateur de contenu particulier. Cela pourrait remplacer le câble à la demande et donner aux téléspectateurs un choix illimité de ce qui peut être vu « à la demande ». HBO et d’autres réseaux d’abonnement ont récemment lancé leurs propres applications, vous n’avez donc pas besoin d’un abonnement câble pour les regarder. Le prochain HBO peut être un réseau complètement décentralisé qui n’est pas du tout relié au câble !
à lire aussi :  Le podcast #000 : La chaîne de blocs

Conclusion : restez attentifs

Les changements technologiques ont toujours eu un impact sur l’industrie du divertissement. Alors qu’internet a créé de nouvelles façons de consommer du contenu, la création et la distribution d’émissions de haute qualité ont, pour la plupart, été dominées par un petit nombre de joueurs, studios, réseaux de télévision, câblodistributeurs et agrégateurs comme Netflix. Cela n’ a pas conduit à la démocratisation du contenu qui était la promesse d’internet.

La technologie Blockchain a la capacité de perturber fondamentalement l’industrie du divertissement en brisant ce pseudo-monopole, en remplaçant les barrières centralisés par un réseau pair-à-pair.

Bon nombre de ces projets verront le jour vers la fin de cette année, et nous pouvons nous attendre à une croissance rapide des nouveaux acteurs en 2019 et 2020. Tout comme il a fallu à Netflix un certain nombre d’années pour déplacer les magasins de location de vidéos comme moyen dominant de consommer du divertissement à la demande, il faudra peut-être un certain nombre d’années avant que la nouvelle approche décentralisée ne devienne la tendance dominante. Les années 2020 devraient être la décennie de la Blockchain dans le divertissement.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Sources : J. Horwitz, d’après Rizwan Virk
Photo : Bloows


[Campagne de correction] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, etc merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X