GMO : le géant japonais de l’internet se lance dans la course aux stablecoins

GMO : le géant japonais de l’internet se lance dans la course aux stablecoins

Actualités
12 octobre 2018 par Océane

Le groupe GMO basé au Japon a confirmé son intention de sortir une crypto-monnaie adossée au yen japonais, dans un communiqué de presse paru sur son site officiel :

« GMO Internet lance un stablecoin adossé au yen japonais …le « GMO Japanese YEN” » (symbole : GJY) dans les pays asiatiques en 2019″.

La société ne souhaite pas passer à côté d’innombrables potentiels d’un actif numérique soutenu entièrement par une monnaie fiduciaire.

Étendre ses activités

GMO est connu dans la crypto-sphère pour sa plateforme d’échange qui a vu le jour en mai 2017 et pour ses activités de crypto-minage annoncées en décembre de la même année (avec ses mineurs de Bitcoin B2, puis des modèles B3).

Actuellement, le géant de l’internet cherche à investir dans le « crypto-paiement ». Selon lui, la monnaie virtuelle pourrait être la réponse à la volatilité des moyens de règlement.

La société explique avoir :

« Reconnu le potentiel des devises numériques rattachées à une monnaie fiduciaire pour assurer la stabilité des prix, et a décidé de lancer des préparatifs à grande échelle pour créer des stablecoins, destinés à prendre en charge des transactions transfrontalières en crypto-monnaies, en vue d’une utilisation future du numérique pour les paiements ».

Plusieurs rivaux

Il est bon de se rappeler qu’il existe plus d’une cinquantaine de stablecoins dans le monde, dont ceux qui sont déjà bien positionnés sur le crypto-marché tel que le Tether USD (USDT), le Gemini USD (GUSD) ou le Paxos. Cependant, le GJY promet d’être aussi compétitif que ses concurrents.

Sachant que la société a déjà créé sa banque en ligne basée sur la Blockchain en juillet, Masatoshi Kumagai – le fondateur et président de GMO, révèle que le groupe chercherait à inscrire GJY sur de « multiples » services d’échange internationaux dès l’instant où il sera officiellement lancé ( début 2019).

à lire aussi :  La Banque Centrale Européenne ne compte pas créer sa propre crypto-monnaie

GMO ne sera pas non plus le seul à proposer un token appuyé par le Yen. Les partenaires d’un fonds chinois « de 1 milliard de dollars » ont également annoncé leur intention de lancer une offre similaire avant la fin de cette année. Nous attendons de voir les résultats.

Que pensez-vous de la tendance fulgurante des stablecoins ? Une crypto-monnaie adossée au Yen pourra-t-elle être aussi populaire que celle indexée au Dollar selon vous ? Réagissez dans la section des commentaires !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X