Malte : Stasis lance un stablecoin adossé à l’Euro, l’EURS

Malte : Stasis lance un stablecoin adossé à l’Euro, l’EURS

Actualités
14 juillet 2018 par Xavier

Le battage médiatique autour du Tether (USDT) a encouragé la création de multiples alternatives dont la plus récente vient de Malte. Stasis aurait envoyé une demande de licence pour créer un stablecoin adossé à l’euro.

Lancement de l’EURS à Malte

Malte abrite le projet d'un stablecoin basé sur l'EuroStasis, une plateforme de crypto-monnaies maltaise, a récemment lancé un stablecoin baptisé EURS et financé par l’euro à un ratio 1 : 1. La création survient au moment où la région maltaise se positionne comme une destination de choix pour les entreprises de fintech et de crypto-monnaie.

Les investissements dans les activités liées à la Blockchain prennent également une place prépondérante au sein de l’île.

DSX, une crypto-bourse basée à Londres opère déjà en EURS. Le volume d’échange du stablecoin devrait atteindre les 500 millions de dollars d’ici 2019, selon la startup Blockchain.

En outre, l’EURS a été créé dans le but de répondre à la demande croissante des investisseurs institutionnels européens.

Gregory Klumov, le PDG de Stasis a déclaré :

« L’EURS comble le fossé entre la finance traditionnelle et la crypto-économie. Alors que le trading de crypto-monnaies est actuellement dominé par les particuliers, STASIS et l’EURS ouvriront la voie aux investisseurs institutionnels et commenceront à allouer des capitaux – c’est ce qu’il faut pour que l’industrie dépasse le milliard de dollars. »

Obtenir une licence réglementaire maltaise

Le parlement de Malte a récemment voté et approuvé 3 projets de loi relatifs aux crypto-monnaies tandis que Stasis est en pourparlers avec le gouvernement maltais pour obtenir une licence réglementaire. Malte ne peut que se prédestiner à une entrée fracassante dans l’ère de la quatrième révolution industrielle au vu de ses performances technologiques actuelles.

Silvio Schembri,

La nouvelle régulation de l’île est favorable à la création d’entreprises opérant dans les crypto-monnaies. Les 3 projets de lois concernent d’ailleurs l’interdiction des opérations d’initiés, les manipulations de marché et les publicités frauduleuses.

Silvio Schembri, le ministre maltais chargé des services financiers, de l’économie numérique et de l’innovation a apporté son avis sur le cadre réglementaire voté à l’unanimité par les responsables maltais.

à lire aussi :  Gemini Dollar (GUSD) : le "stablecoin" des jumeaux Winklevoss défie le sulfureux Tether (USDT)

« Le gouvernement de Malte a travaillé avec diligence et de manière progressive pour fournir une sécurité juridique à une industrie qui n’est actuellement pas réglementée« , a-t-il souligné en ajoutant :

« Nous nous félicitons donc des initiatives liées à des blockchains telles que STASIS qui, tout en étant innovantes, respecteront et encourageront la conformité et nous attendons avec impatience que l’entreprise demande une licence dans le cadre réglementaire de la DLT (technologie des registres distribués). Le gouvernement maltais veut créer un environnement propice au développement de la Blockchain qui fera de Malte la destination incontournable des entreprises opérant dans ce domaine. »

Que pensez-vous de la nouvelle alternative du Tether, EURS, créée par Stasis ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

3 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 53 votes, average: 3,67 out of 5 (3 votes, moyenne: 3,67 sur 5, voté)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.