Telegram Passport : un service de Cloud décentralisé pour le partage des données

Telegram Passport : un service de Cloud décentralisé pour le partage des données

Actualités
31 juillet 2018 par Clémentine

L’application de messagerie populaire Telegram vient de sortir un outil d’autorisation des identifications personnelles, d’après une déclaration officielle publiée le 26 juillet. Baptisé Telegram Passport, l’outil permet aux utilisateurs de partager de manière sécurisée leurs données d’identification avec des tiers.

Un service d’identification tourné vers les crypto-monnaies

Telegram Passport est une « méthode d’autorisation unifiée pour les services nécessitant une identification personnelle ». Bien que les données d’identification des utilisateurs de la plateforme soient actuellement stockées sur le cloud de Telegram, « toutes les données de Telegram Passport seront déplacées vers un Cloud décentralisé à l’avenir ».

Il semble que l’application de messagerie Telegram s’apprête à devenir le seul service de vérification d’identité KYC / AML. Les investisseurs dans les Initial Coin Offering (ICO) doivent par exemple s’inscrire individuellement auprès de la société pour vérifier la conformité KYC.

Le nouvel outil est intégré à ePayements – un opérateur de paiement numérique qualifié de « premier système de paiement électronique à l’appui de l’enregistrement et de la vérification ». Par ailleurs, grâce à ePayements, la vérification d’identité peut se faire en quelques clics.

Un fait intéressant : le PDG et fondateur de Telegram, Pavel Duvov, figurait dans le classement des « 40 Under 40 » de Fortune. Il est considéré comme un important perturbateur du monde des affaires, apportant l’innovation dans l’industrie. Duvov a également fondé le média social VK.com.

Une collecte couronnée de succès

Telegram a mené deux tours de financement atteignant les 850 millions de dollars en mars dernier par le biais de la vente du TON, sa crypto-monnaie native. Le financement total a atteint les 1,7 milliards de dollars. Par ailleurs, suite au succès des deux tours de financement, la société a coupé court à son Initial Coin Offering (ICO) publique, ayant déjà collecté suffisamment de fonds.

à lire aussi :  Présentation Aelf (ELF) : la crypto-monnaie multichain

EPayments, lancé en 2011, fournit des services de paiement à plus de 500 000 clients indépendants et 1 000 entreprises à travers le monde entier. Les transactions en crypto-monnaies dont le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Bitcoin Cash (BCH), le Litecoin (LTC) et bien d’autres, sont prises en charge par la plateforme de paiement numérique Telegram basée à Londres.

Pendant ce temps, le lancement d’un projet pilote assez similaire a été annoncé à Tokyo. Les deux grandes firmes technologiques Hitachi et KDDI se rallient pour mettre en place un système d’identification biométrique en utilisant la Blockchain partout dans le pays.

Que pensez-vous de l’outil de la vérification des identités personnelles lancé par Telegram ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X