Tokyo : Hitachi et KDDI travaillent sur un système Blockchain de vérification biométrique

Tokyo : Hitachi et KDDI travaillent sur un système Blockchain de vérification biométrique

Actualités
29 juillet 2018 par Océane

Le conglomérat technologique Hitachi basé à Tokyo et le géant japonais des télécommunications KDDI mettent actuellement en place un projet pilote lié aux paiements biométriques en utilisant la technologie Blockchain.

L’accent sur la confidentialité et la sécurité

D’après un communiqué de presse publié le mercredi 25 juillet, un groupe de travail étudie le système pour intégrer une Blockchain Hyperledger Fabric dans le matériel d’authentification des identifications biométriques publiques (PBI) d’Hitachi.

« Contrairement à la technologie traditionnelle d’authentification biométrique, le PBI n’a pas besoin de préserver les informations biologiques telles que la veine digitale, et peut s’authentifier en utilisant une clé publique convertie en données difficiles à décoder », a expliqué l’entreprise.

Aussi, la technologie étudiée par les deux collaborateurs génère automatiquement une signature électronique « avec les données caractéristiques de l’information biométrique ». Ceci diminue grandement le risque de vol.

Une version initiale du nouveau système est déjà utilisée dans un magasin de beignets dans le district de Shinjuku à Tokyo. Par ailleurs, les clients doivent enregistrer leurs informations biométriques et transférer des crédits de coupons à un porte-monnaie numérique intégré dans le système, pour l’utiliser.

identification biométrique : la blockchain va aider

Ces informations sont ensuite stockées dans le grand registre distribué sous forme de données chiffrées.

Un intérêt précoce pour la Blockchain

Hitachi a commencé à manifester son intérêt pour la technologie Blockchain en 2016 lorsqu’elle s’est associée à la banque de Tokyo-Mitsubishi UFJ. Leur partenariat a servi au lancement d’un concept pour tester l’utilisation du grand registre distribué dans la numérisation des chèques à Singapour.

L’entreprise a également cofondé Hyperledger, un projet Blockchain open-source créé en 2015 par Linux Fondation. Nasdaq a inscrit Hitachi sur son indice Reality Shares Nasdaq Blockchain Economy vers décembre 2017. Il s’agit d’un indice dédié aux entreprises liées à la Blockchain.

« Nous continuerons à soutenir la création de valeur ajoutée par les entreprises, en établissant et en examinant de nouveaux modèles commerciaux pour réaliser de nouveaux services dans divers domaines », a conclu le communiqué de presse de KDDI et Hitachi.

« Mais Hitachi travaille sur les technologies de type Blockchain depuis la fin 1990. Nos premiers brevets ont été déposés au début des années 2000. À l’époque, cela s’appelait la signature de l’hystérésis », a précisé le géant technologique en s’adressant à Fintech Futures pour souligner sa vision avant-gardiste.

à lire aussi :  SIX : "le système de Blockchain remplacera le système traditionnel des bourses d’ici dix ans"

Que pensez-vous du partenariat entre Hitachi et KDDI ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X