SirinLabs se débarrasse du quart de ses employés

SirinLabs se débarrasse du quart de ses employés

Actualités
25 avril 2019 par Xavier

Le flop du smartphone Blockchain, baptisé Finney, censé être le premier téléphone Blockchain au monde, aura finalement entraîné de grosses pertes à la société SirinLabs. Pour essuyer cet échec, la startup a été contrainte de licencier 25% de ses effectifs.

La conjoncture dégrade les ventes de SirinLabs

Bien que le lancement de Finney, au mois de novembre dernier à Barcelone, ait coûté une fortune à SirinLabs, étant donné que des personnalités de renommée mondiale telles que le footballeur Lionel Messi et le célèbre boxeur Triple G ont été impliquées dans la politique de vente, les résultats sont restés muets au grand dam de la société.

Pour expliquer le phénomène, les experts annoncent donc un contraste entre la publicité et la vente, entraîné par une tendance baissière interminable.

Effectivement, la conjoncture du marché ne permettait pas à un projet aussi colossal d’attirer des investisseurs, étant donné qu’aucune lueur d’espoir n’était prévisible pour le reste de l’année.

Au final, la société a dû recourir au licenciement massif pour faire face aux pertes.

Aussi, 15 des 60 employés de la société (soit 25% de l’effectif) ont été licenciés. Ceci étant, ce chiffre semble léger par rapport aux pronostics des observateurs.

Une vague de licenciement pour les entreprises

Bien que le prix du Bitcoin ait augmenté dernièrement, de nombreuses startups Blockchain essuient encore les revers du marché baissier de 2018.

En effet, SirinLabs n’a pas été la première entreprise liée à la blockchain à avoir été forcée de réduire son effectif suite au bear market.

ConsenSys, Spankchain, STEEM, Civil et ShapeShift ont également décidé de séparer d’une partie de leurs effectifs.

à lire aussi :  Un licenciement massif justifié par l’effondrement des crypto-monnaies

Toutefois, SirinLabs avait démenti les rumeurs selon lesquelles elle aurait eu du mal à payer ses employés.
La société aurait même mentionné que ses employés avaient été remboursés pour le mois de mars et ont perçu leur salaire pour le mois d’avril.

Que pensez-vous de la vague de licenciement dans les entreprises Blockchain ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X