Nicolas Maduro impose aux compagnies aériennes l’utilisation du Petro

Nicolas Maduro impose aux compagnies aériennes l’utilisation du Petro

Actualités
18 janvier 2020 par Xavier

Alors que les Vénézuéliens semblent plus intéressés par le Bitcoin et les altcoins que par leur propre crypto-monnaie nationale, Nicolas Maduro s’acharne à remettre le Petro sur les rails en imposant son utilisation dans le quotidien. Récemment, ce dernier aurait décrété l’utilisation impérative du Petro dans les achats de carburants par les compagnies aériennes.

Seulement du Petro dans l’économie vénézuélienne ?

Se présentant devant l’Assemblée constituante du pays pour le traditionnel discours annuel, Maduro a déclaré que les compagnies aériennes au départ de Caracas, la capitale du pays, devraient désormais payer leur carburant en Petro.

« Je décrète que la vente de carburant par la PDVSA, la compagnie pétrolière d’État du Venezuela, pour les avions opérant des liaisons internationales soit désormais effectuée en Petros » a-t-il avancé.

Bien qu’il n’ait pas précisé en particulier les compagnies concernées par cette initiative, il clame haut et fort la nécessité de recourir à la crypto-monnaie nationale sur le territoire vénézuélien.

Pour rappel, Maduro avait déjà proclamé que le jeton numérique vénézuélien aura un rôle capital dans le paiement des frais pour les services administratifs, tels que les passeports.

Accélérer l’adoption du Petro

Les Vénézuéliens n’ont montré aucune opposition concernant l’utilisation du Petro, puisqu’il s’agit d’un projet destiné à des fins purement économiques. Et pourtant, nombreux sont ceux qui restent indécis au sujet de l’adoption du Petro.

Par ailleurs, les États-Unis s’interposent à cette percée du jeton vénézuélien en affirmant qu’il s’agit d’une arnaque, ce qui a fortement découragé bon nombre de Vénézuéliens. Quoi qu’il en soit, Maduro manifeste une volonté de fer pour soutenir sa crypto-monnaie.

à lire aussi :  Les îles Marshall lancent leur crypto-monnaie

En mai dernier, le Venezuela avait tenté de discuter des échanges mutuels en Petro avec la Russie afin de limiter l’utilisation de l’USD dans leurs accords commerciaux.

Et plus tôt au mois de décembre, Maduro avait approuvé des primes pour les fonctionnaires et les retraités du pays en insistant toutefois qu’elles soient versées en Petro.

Pensez-vous que le Venezuela arriverait un jour à accepter le Petro comme monnaie nationale ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X