La Russie a participé au lancement de la crypto-monnaie vénézuélienne : Petro

La Russie a participé au lancement de la crypto-monnaie vénézuélienne : Petro

Actualités
22 mars 2018 par Clémentine
Note: Cette information est réfutée par un responsable russe

Le gouvernement vénézuélien a reçu le soutien de plusieurs responsables gouvernementaux russes dont plusieurs hommes d’affaires, « lors du lancement de sa crypto-monnaie, le Petro, » selon le magazine Time, le mardi 20 mars.

Le Petro est le fruit d’une collaboration inter-autorité vénézuélienne et russe

Le président russe, Vladimir Poutine, aurait permis aux « principaux conseillers du Kremlin, » de superviser le développement du Petro, selon des sources anonymes rapportées par Times. Les milliardaires Dennis Druzhkov et Fedor Bogorodsky auraient donné des conseils avisés au président vénézuélien dans les efforts déployés pour lancer le Petro.

L’article précise que :

Dans les coulisses, le Petro était en fait une collaboration – une joint-venture à moitié cachée entre des fonctionnaires et des hommes d’affaires vénézuéliens et russes, dont le but était d’éroder le pouvoir des sanctions américaines.

L’ordre exécutif de Trump n’a pas mentionné le rôle de la Russie dans le lancement de la crypto-monnaie vénézuélienne, et il semble que les Etats-Unis n’aient pas été mis au courant. Évoquant les sanctions financières imposées par le gouvernement américain au Venezuela en août, l’ordonnance précisait que quiconque sur le sol américain, qui achète ou utilise les crypto-monnaies vénézuéliennes, en en aidant le pays à développer le Petro, serait passible de sanctions. « Tout complot formé pour violer l’une des interdictions énoncées dans cet ordre est prohibé. »

Ce document aurait, entre autre, poussé la Russie à rester dans l’ombre quant à sa contribution au contournement des sanctions américaines. Lors de la cérémonie de lancement du Petro au palais présidentiel à Caracas le 20 février dernier, Maduro a déclaré que la crypto-monnaie servirait de « kryptonite «  contre le pouvoir du gouvernement américain qu’il a sarcastiquement surnommé de « Superman. «  Les deux conseillers russes Denis Druzhkov et Fedor Bogorodsky ont été remerciés pour avoir contribué à la lutte contre « l’impérialisme » américain.

à lire aussi :  La Finlande et Essentia One développent des options logistiques utilisant la Blockchain

Bien que les deux milliardaires aient fortement contribué à la création du Petro, le responsable d’une banque publique russe et les principaux conseillers de Kremlin ont également tenu un rôle décisif. Le président Poutine l’a confirmé l’année dernière. « Les gens proches de Poutine lui ont révélé comment contourner les sanctions qui lui étaient adressées. C’est ainsi que tout a commencé. » a-t-il déclaré.

Toutefois, le gouvernement russe a démenti son implication en déclarant à Times : « Aucune des autorités financières russes n’était impliquée dans la création du Petro. »

Double sanctions

En réponse au décret américain interdisant aux résidents de la Russie d’acheter la crypto-monnaie, Maduro a déclaré que c’est le signe révélant de la « peur » de Trump et la preuve que la nation sud-américaine était « sur la bonne voie. »

 

Maduro a également affirmé que les sanctions américaines étaient une violation de la Charte des Nations Unies et du droit international, et qu’elles constitueraient « une attaque contre le peuple vénézuélien. »

Pendant ce temps, Bob Menendez, le sénateur américain a salué les nouvelles sanctions en affirmant : « la communauté internationale doit poursuivre ses efforts coordonnés pour accroître la pression sur le régime de Maduro. »

Ileana Ros-Lehtinen, la représentante de la Floride a été du même avis, elle a exhorté « l’administration de Trump à continuer sur cette lancée et à utiliser tous les outils disponibles pour augmenter la pression sur Maduro, tout en soutenant le peuple et leur besoin humanitaire. »

à lire aussi :  Pour le Port de San Francisco : L'avenir des crypto-monnaies c'est maintenant

Quant à Fedor Bogorodsky, l’un des deux milliardaires appuyant le lancement du Petro et un ancien membre de la direction de plusieurs grandes banques russes, il s’est montré particulièrement détaché en ce qui concerne les sanctions américaines. « Tout citoyen du monde peut faire ce qu’il veut . Nous offrons la liberté de choisir. Je pense donc qu’il y aura beaucoup de petits et grands investisseurs venant des quatre coins du monde, » a-t-il déclaré.

Que pensez-vous du rôle décisif de la Russie dans la création de la crypto-monnaie vénézuélienne ? Réagissez dans la section des commentaires afin de nous faire parvenir votre opinion.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X