Trump interdit le Petro aux citoyens américains

Trump interdit le Petro aux citoyens américains

Actualités
21 mars 2018 par Océane

Le président américain, Donald Trump a signé un décret, le 19 mars 2018, interdisant aux citoyens américains et aux résidents en Amérique toute activité liée aux crypto-monnaies vénézuéliennes. En effet, cela signifie que le Petro, récemment lancé par le président vénézuélien, Nicolas Maduro, est désormais illégal aux États-Unis. La crypto-monnaie controversée a pourtant été largement considérée comme un moyen d’échapper aux sanctions économiques imposées par les États-Unis.

Toutes les activités liées au Petro sont illégales aux Etats-Unis

La maison Blanche a annoncé le décret signé par le président Trump, selon le rapport de McClatchy DC. L’ordre exécutif stipule :

Toutes les activités relatives à la fourniture, au financement et aux autres transactions connexes, effectuées par toute personne résidant aux États-Unis, qu’il s’agisse d’une quelconque monnaie numérique, d’une pièce ou d’un token numérique, provenant du Gouvernement Vénézuélien, sont interdites à compter de la date d’entrée en vigueur de la présente ordonnance.

Le rapport de Bloomberg annonce qu’interdire le Petro n’est pas la seule mesure proactive prise par l’administration Trump. Le président a également « autorisé le secrétaire du Trésor des Etats-unis, Steven Mnuchin, à publier toute réglementation nécessaire pour faire appliquer sa décision. »

Plusieurs résistances

Apparemment, des sanctions supplémentaires à l’encontre de quatre hauts responsables vénézuéliens ont été infligées par l’administration Trump. Il semble qu’ils sont accusés de corruption et de mauvaise gestion.

A la lumière des récentes mesures prises par le régime de Maduro pour tenter de contourner les sanctions américaines, le Venezuela a lancé une crypto-monnaie gouvernementale, que l’Assemblée nationale démocratiquement élue du Venezuela a pourtant dénoncé comme illégale et frauduleuse.

à lire aussi :  Le maire de Lafayette propose une crypto-monnaie soutenue par le gouvernement

Le Trésor avait déclaré en janvier que le Petro semblait être une extension du crédit au Venezuela et a averti que les transactions pourraient violer les sanctions américaines. ETHNews a rapporté les propos d’un porte-parole du département du Trésor des Etats-Unis : « Le Petro vénézuélien pourrait donc exposer les investisseurs américains à des risques juridiques. »

Le Petro a été lancé alors que le Venezuela sombrait dans une crise économique. L’inflation galopante et les pénuries alimentaires ont fortement affaibli le pays. La crypto-monnaie nationale avait pour objectif principal d’éviter les sanctions américaines, empêchant par la même occasion de s’endetter. Le président Maduro lui-même a divulgué cette information.

La prévente du Petro a été lancée bien avant la décision présidentielle américaine. Le Venezuela a collecté l’équivalent de 735 millions de dollars dès le premier jour de sa prévente, a annoncé Maduro en fin février. Basé sur les énormes réserves de pétroles au Venezuela, le Petro a semblé avoir un franc succès. Il a collecté des milliards de dollars au cours de l’Initial Coin Offering de son token.

Le 19 mars peut être marqué dans l’histoire, comme étant la première fois qu’un président américain a signé un ordre exécutif consacré aux crypto-monnaies. Il serait intéressant de voir quels effets, l’initiative du président Trump aura sur l’Initial Coin Offering du Petro.

Pensez-vous que l’ordre exécutif de Trump aura une incidence sur les ventes du Petro ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X