Ledger Nano S : le portefeuille électronique « physique » axé sur la sécurité

Ledger Nano S : le portefeuille électronique « physique » axé sur la sécurité

Porte-monnaie
10 juillet 2018 par Antoine

Les porte-monnaies électroniques matériels sont de plus en plus sollicités par les utilisateurs deq crypto-monnaies pour avoir une praticité quotidienne à toute épreuve. Ils permettent de protéger et d’effectuer des transactions fluides grâce à leur système de contrôle permanent sur les mouvements de la Blockchain.

Le Ledger Nano S est actuellement la star des Hardwallets. C’est un accessoire miniature (comparable à une clé USB ou un briquet) multiplateforme, qui se distingue par son système de sécurité inviolable. Par ailleurs, bon nombre de mineurs et d’investisseurs en font usage pour sa rapidité et son confort. Composé d’un écran OLED de bonne résolution, il est conçu pour le suivi H24 de son compte et dans toutes les circonstances de paiements.

De fabrication française, le produit est lancé depuis 2014 et se présente comme le concurrent direct du TREZOR de Satoshilab, qui est lui aussi axé vers la sécurité mais avec une différence au niveau de la forme et de la présentation. Dans le fond, la plupart des utilisateurs modernes affichent une nette préférence pour le Ledger pour ses caractéristiques techniques plus souples, son accessibilité et sa commodité. Faisons le tour du produit.

Un HardWallet multi support

Un portefeuille se doit d’être souple donc reconnaître plusieurs types de crypto-monnaies. Le Ledger supporte ainsi le Bitcoin, l’Ethereum et les autres altcoins sans problème. Pour ce faire, son propriétaire devra installer des logiciels spécifiques selon la plateforme de la monnaie. Le seul souci qui pourrait désavantager cette option est sa faible capacité de mémoire. Si l’utilisateur a recours à une dizaine de crypto-monnaies quotidiennement, il devra sacrifier sa place et sa position, selon la priorité de ses activités. Il sera toutefois toujours possible de stocker les autres fonds dans un ordinateur et de n’utiliser le Wallet que pour les plateformes de transactions les plus importantes, ou pourquoi pas utiliser deux porte-monnaies.

Un matériel ergonomique et simple à utiliser

La présentation du Ledger est sobre et il en va de même pour son utilisation. Le petit appareil embarque un écran OLED de bonne facture qui affiche correctement les mouvements et les états de lieux d’un compte et les flux de la Blockchain. L’interface est configurée initialement avec un code PIN qui enregistrera le numéro d’identification personnelle de l’utilisateur (très importante pour sécuriser vos fonds). Les clés privées suivront cette étape avec une configuration de mots de passe qui doivent être enregistrés secrètement pour les réintroduire lors de la réinitialisation (si vous venez à perdre votre portefeuille matériel).

à lire aussi :  Ledger lève 61 millions d'euros en plus d'avoir vendu 1 million de Nano S

Cette interface est accompagnée d’un bouton de validation des transactions, qui s’avère très pratique pour envoyer ou recevoir directement de la monnaie. Par ailleurs, étant multi support, il n’éprouve aucun problème de certification d’applications. En général, Ledger accepte le Dash, le Zcash, l’Ethereum, le Litecoin et bien évidemment le Bitcoin. Sur cette dernière, il reconnaît tous les porte-monnaies Bitcoin qui existent actuellement comme Electrum, Copay ou encore BitGo sans une installation au préalable de l’application.

L’appareil offre l’opportunité de suivre les mouvements avec une présentation précise des détails du compte, de l’envoi d’adresses pour recevoir les flux de devises et le taux de change H24. Bref, un vrai matériel pour spéculer et échanger des fonds.

Le Ledger Nano S : un portefeuille matériel pour accéder et sécurisé l'accès à vos crypto-monnaies

Portefeuille sécurisé

Evidemment, le Ledger Nano Sest le support qui permettra de sécuriser vos fonds enregistrés à votre compte. Ce dernier ne stocke pas les données au sens propre mais s’utilise comme une clé et nécessite donc l’appareillage avec un ordinateur. Il est prévu pour verrouiller vos transactions selon un protocole de confirmation entre l’écran d’ordinateur et l’écran du portefeuille. Dans le cas où vous veniez à le perdre ou que votre ordinateur soit piraté par un hacker, aucun mouvement ne pourra s’effectuer sans l’autorisation du Nano S, donc la vôtre.

Cette précaution qui nécessite l’accès à un ordinateur présente un petit bémol lorsque l’utilisateur cherche à payer un service ou un produit durant les déplacements. Pourtant, l’accès à un logiciel grâce à un smartphone peut régler ce problème très rapidement. Il à noter que tous ceux qui utilisent la technologie Blockchain sont connectés à internet via des applications légères qui les accompagnent quotidiennement.

Les caractéristiques techniques

Le Ledger Nano S est un support très compact fabriqué avec du plastique et de l’inox. La coque est présentée sous une forme de clé usb avec une dimension de 98 mm de longueur, 18 mm de largeur et 9 mm d’épaisseur. Son poids de 16,2g lui permet de se transporter partout sans encombrer son propriétaire. Il est d’ailleurs équipé d’un petit écran OLED de 2,4 cm de longueur et 0,6 mm de largeur monochrome.

à lire aussi :  La fin des communications centralisées ? Blockchain à la rescousse !

Au niveau du software, le Ledger Nano S a été conçu pour renfermer un grand nombre de crypto-monnaies de toutes catégories. Il accepte le Bitcoin (et toutes ses versions et déclinaisons sans installation), l’Ethereum, le Zcash, le Dash, et plus de 20 autres altcoins. Le seul souci sera le stockage faible qui amène l’utilisateur à installer et désinstaller les applications selon la crypto-monnaie qu’il utilise fréquemment. Le portefeuille est également certifié CE et CC EAL5+ , U2F FIDO et le logiciel permet une restauration rapide et facile compatible avec les portefeuilles de type BIP 39 et BIP 44. Pour le contrôle des données, il faudra le connecter à un ordinateur. Le constructeur a prévu toutes les plateformes modernes pour y remédier, à savoir : Windows 7 et plus, Mac 10.8 et plus, Linux ou encore Chrome OS.

Vous avez l'accès sécurisé à votre Ledger Nano S : votre clique valide la transaction

On pourra affirmer incontestablement que Ledger Nano S est un HardWallet de toute circonstance accessible par son logiciel souple et multisupport. Son niveau de sécurité ne présente aucune faille, ce qui constitue son principal atout. Par ailleurs, il ne coûte pas cher (moins  de 100€), au regard de sa commodité qui laisse son utilisateur serein sans risque de se faire pirater.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.