Victime d’un piratage, Bitpoint perd 32 millions de dollars !

Victime d’un piratage, Bitpoint perd 32 millions de dollars !

Actualités
15 juillet 2019 par Victor

La crypto-bourse Bitpoint basée à Tokyo a été victime d’un piratage. Elle a ainsi perdu plus de 3,5 milliards de yens.

Les clients de Bitpoint perdent 22,7 millions de dollars

Une erreur est subitement apparue dans le système de transfert de fonds de Bitpoint, ce qui a alerté la sécurité de l’entreprise.

Et pour cause, des crypto-monnaies pour une valeur de 32 millions de dollars ont disparu suite à un retrait irrégulier du porte-monnaie à chaud de la crypto-bourse.

Heureusement, les crypto-monnaies conservées dans les porte-monnaies à froid de la société n’ont pas été affectées.

La crypto-bourse propose des services de trading, de dépôt et de retrait pour cinq monnaies numériques dont le Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH), Ethereum (ETH), Litecoin (LTC) Ripple (XRP).

La Financial Services Agency (FSA) a réclamé l’amélioration opérationnelle de Bitpoint en 2018 car elle a remarqué des failles au niveau de son contrôle interne.

En outre, son piratage semble confirmer le besoin de réglementation stricte au sein du marché des crypto-monnaies. Les autorités pourraient même être amenées à reconsidérer la régulation au Japon.

Par ailleurs, l’entreprise qui a perdu 20 % de ses actions lors du piratage, s’engage à rembourser les utilisateurs concernés.

Toutefois, c’est loin d’être le premier acte cybercriminel dont est victime une crypto-bourse japonaise. Le pays est devenu relativement ouvert aux nouvelles technologies dont le Bitcoin et la blockchain. Il a légalisé la première crypto-monnaie en avril 2017 en dépit du battage médiatique peu favorable.

Un intérêt particulier pour le Japon

Au cours des dernières années, de nombreux malfaiteurs s’en sont pris au pays asiatique. Fin mai 2019, le cabinet de recherche en technologie financière MEDICI a déclaré la perte de 2,71 milliards de dollars en crypto-monnaies sur les crypto-bourses du monde entier.

à lire aussi :  La crypto-bourse de SIX utilisera la Blockchain R3 Corda

Le Japon compte 920,03 millions de dollars à lui seul. Un tiers des fraudes et vols de bitcoins et altcoins surviennent dans le « pays du soleil levant ». Il est fort probable que le pays atteigne la barre du milliard de dollars à l’avenir compte tenu de la hausse des attaques.

Début 2018, la crypto-bourse Coincheck basée au Japon a été victime du plus important piratage enregistré avec la perte de 520 millions de dollars en crypto-monnaies. En septembre 2018, le service d’échange de crypto-monnaies sous licence Zaif basé au Japon a perdu 60 millions de dollars.

Que pensez-vous des 32 millions de dollars volés sur Bitpoint ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X