Sergey Ivancheglo vend ses actions chez IOTA

Sergey Ivancheglo vend ses actions chez IOTA

Actualités
15 novembre 2019 par Océane

Sergey Ivancheglo envisage de vendre ses parts en actifs numériques détenues dans le projet IOTA.

Pour des raisons de conflit d’intérêts

Après avoir décidé de quitter le projet pour des questions d’éthique, Sergey Ivancheglo clarifie sa position vis-à-vis du projet IOTA en vendant tous ses actifs qu’il détenait, afin d’éviter les conflits d’intérêts.

Au moins de juin, lorsqu’il a démissionné du poste de conseil d’administration de la fondation, Ivancheglo a motivé sa décision en avançant que la liberté d’expression a été bafouée à maintes reprises, lors des attaques injustes adressées à l’encontre de la Fondation IOTA.

Bien que le personnage ne soit plus officiellement membre du projet, il offrait encore ses services de développement en externe pour son ancienne boite.

La part exacte détenue par Ivancheglo chez IOTA n’a pas été communiquée au grand public, mais il a été confirmé que l’intégralité de ses actifs sera mise en vente.

Serait-ce préjudiciable pour le projet ?

D’autres épisodes similaires ont été répertoriés, notamment pour celui de Charlie Lee, le fondateur du Litecoin (LTC), qui s’était séparé de l’ensemble de ses avoirs en 2017. A l’époque, Lee avait également montré sa dévotion envers le projet Litecoin, bien que ses visions ne concordent plus avec celles de la Fondation.

D’après les observateurs, le retrait de Sergey Ivancheglo ternirait considérablement l’avenir de IOTA. Qui plus est, cette crypto-monnaie a été classée parmi les crypto-monnaies les moins performantes par rapport au BTC cette année.

à lire aussi :  Rapport : 25 % de la génération Y utiliseraient la crypto-monnaie

Pensez-vous que cette nouvelle va ternir la confiance des utilisateurs envers le projet ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

 

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X