Petit manifeste d’un crypto-mineur en 2019

Petit manifeste d’un crypto-mineur en 2019

Actualités Minage Tribune
22 January 2019 by Sylvain Crypto Addicts

Sylvain, mineur de crypto-monnaies depuis 2014 et rédacteur sur la thématique des crypto-monnaies et de la Blockchain, nous fait part de son opinion sur les enjeux du crypto-minage en 2019. 

La réalité est un des concepts les plus complexes au monde. Pourtant chaque personne sur cette planète prétend la voir, la sentir, l’expérimenter. Mais comment expliquer qu’elle soit si différente pour chacun d’entre nous ?

Quelle est-elle ? Comment la définir ? Et comment l’appréhender depuis notre petit lopin de terre, située sur une planète de taille moyenne orbitant dans un petit système solaire lui-même errant dans une immense galaxie perdue au fin fond de l’univers ? Nous ne sommes rien, nous ne comprenons rien. Ce que nous sommes ? Qu’est-ce que la vie ? Qu’est-ce que l’univers ? Les philosophes et les scientifiques de tout temps se sont penchés sur la question. Ces incroyables cerveaux sont arrivés à la même conclusion : nous ne savons pas répondre à ces questions. Chaque réponse, chaque découverte ne fait que soulever une myriade de questions supplémentaires.

De la prise de risque et du changement

Pourtant diverses instances, religieuses, gouvernementales, bancaire et j’en passe, nous ont construit un monde dans lequel chaque chose est fixée et à une place définie. L’économie en est un exemple type : un concept qui n’a que très peu évolué depuis sa création…

Je conçois que fixer les choses en l’état et garder la certitude que le monde ne changera pas du tout au tout la semaine prochaine puisse être rassurant et réconfortant, mais, tout compte fait, le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

Ne serait-il pas temps de se désintéresser des ombres qui dansent sur les parois sombres de la grotte ? De se retourner et prendre le risque de sortir ? De découvrir et de s’approprier la réalité ? De définir par nous même l’univers dans lequel nous voulons vivre ?

Nous vivons dans un monde où l’argent crée le pouvoir. Et c’est peut-être là qu’il y a quelque chose à faire. L’économie classique est absconse pour le commun des mortels, et même pour les experts.

Ce flou en a dérangé plus d’un, mais comme d’habitude personne n’a réagi. À l’exception d’un inconnu connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, qui a créé un système différent, dans lequel chacun peut comprendre ce qui se passe avec son argent : la technologie Blockchain.

Le concept de Blockchain dépend directement du minage, qui consiste à fournir un service au réseau d’une crypto-monnaie en échange d’une récompense pécuniaire. Dans le cas le plus simple, le service rendu consiste à vérifier la validité d’un ensemble de transactions. Chaque fois qu’un ensemble de transactions est validé, il constitue un bloc. Cette vérification se fait via un calcul de fonctions très complexe. L’ensemble de ces méthodes est appelé hashage. Si ce bloc remplit certains critères spécifiques à la chaîne de blocs de la crypto-monnaie, il est alors ajouté au sommet de la chaîne et le « mineur » qui a constitué ce bloc est récompensé pour son travail.

à lire aussi :  Ouverture du site sur fond de chaos

Or après la chute du prix du bitcoin, beaucoup de personnes ont pris conscience que se lancer dans une économie alternative comprenait des risques et se sont désintéressées du projet.

L’humain ne supporte pas qu’on lui dise que sa manière de penser ou de faire les choses n’est pas optimale, sûrement une question d’égo… C’est pourquoi chaque tentative de changement est une prise de risque en soit : repensez à Galilée et son aplomb lorsqu’il proclama : « Et pourtant elle tourne… » face aux juges à l’esprit étriqué qui l’avaient condamné.

Ne serait-il pas temps de suivre son exemple ? De faire fi des dangers ? De reprendre ce qui nous appartient ?

Évoluer et changer par la preuve

Plusieurs alternatives mettent le principe du minage en danger. Comme la Proof of Stake (PoS) qui tente de remplacer la Proof of Work (PoW).

La Proof of Work est l’un des seuls mécanismes de consensus permettant une décentralisation de la gestion de l’identité des participants. Or la Proof of Stake a pour objectif d’éviter un certain nombre de processus informatique par la démonstration de la possession d’une certaine quantité d’argent ou de jeton. Ce concept ne s’éloignerait-il pas du concept de décentralisation qui nous est si cher ? Ne risque-t-il pas de provoquer une chute de la valeur des cryptos ?

Je pense que s’adonner au minage en 2019 n’est plus une simple manière de faire de l’argent, mais également un acte politique. Un défi pour les institutions financières classiques.

Il existe un autre problème à plus long terme, qui s’immisce dans tous les aspects de notre vie et évidemment dans le minage : la pollution.  Les processeurs nécessaires pour effectuer les fonctions de hashage sont très puissants et demandent une quantité absurde d’énergie.
Certains détracteurs utilisent cet argument qui fait généralement consensus pour discréditer les crypto-monnaies de manière générale, mais des alternatives sont à l’étude et certaines ont déjà vu le jour avec des idées grandioses qui cloueront le bec à ces mauvaises langues.

En Grande-Bretagne, la startup 4new a imaginé un moyen de créer de l’énergie à partir de déchets recyclés. Une fois mélangés à des matières organiques et mis dans l’eau, certains d’entre eux vont générer du méthane, du monoxyde de carbone et de l’hydrogène. Matières transformables ensuite en énergie.

à lire aussi :  Chrome 70 : Google met à jour ses extensions pour bloquer les crypto-mineurs cachés

Cette énergie peut ensuite être vendue. Mais pas n’importe comment. La société 4new propose d’échanger l’électricité qu’elle produit non pas avec de l’argent classique, mais avec sa crypto-monnaie. En référence au KiloWatt, la start-up a ainsi baptisé sa propre devise le KWATT (un dérivé de l’Ether). Elle l’utilise pour ses échanges avec ses clients. Énergie contre crypto en somme.

Cette start-up n’est pas la seule à avoir eu l’idée d’exploiter les « problèmes » du minage pour en tirer avantage.

En effet, Qarnot, une entreprise française spécialisée dans le numérique, a conçut un radiateur alimenté grâce au minage, le « Crypto-radiateur » le premier équipement qui génère de l’argent tout en vous maintenant au chaud. Grâce à deux cartes graphiques, l’énergie calorifique, normalement perdue dans le processus de minage, est recyclée. Ce radiateur ne vous rendra certainement pas riche, mais il a le mérite de réduire vos factures d’électricité tout en participant à la sécurité de la Blockchain.

Selon une étude menée par Morgan Stanley, le minage des crypto-monnaies nécessiterait autant d’énergie que certains pays, comme l’Argentine.

Suite à cette annonce, certains se sont désintéressés des crypto-monnaies, et d’autres n’y ont accordé aucune importance, faisant passer leur portefeuille avant la planète.

C’est alors qu’un certain Kamil Brejcha basé à Prague, cofondateur de la plate-forme tchèque de négoce de devises numériques NakamotoX, a utilisé la chaleur excédentaire dégagée par son équipement de minage pour aider à la culture de légumes en serre : la chaleur du matériel de Brejcha est soufflée dans des serres contenant vingt-mille mètres carrés de tomates, au lieu d’utiliser des appareils de chauffage traditionnels.

De telles inventions reflètent bien l’étendue des possibilités qu’offre la Blockchain. Aujourd’hui nous savons qu’elle peut offrir des alternatives environnementales. Et demain ?

Ces personnes ont réussi seules ce que des pays entiers « foirent » systématiquement : trouver des solutions.

Pendant que nos dirigeants débattent pour savoir à quel point les problèmes sont problématiques, nous enfermant ainsi dans une absurde prison mentale d’arguments fallacieux et de langages hermétiques, ne pourrions-nous pas agir ?
Le pouvoir n’est réel que parce que nous l’acceptons. Attendre que le changement tombe du ciel est vain. À nous de le créer !

Un jour, je l’espère, l’humanité réalisera que dans un univers infini, se créer des limites est aberrant.

N’hésitez pas à nous rejoindre sur Telegram pour des analyses quotidiennes et des signaux de trading gratuits.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 1.00 sur 5)
Loading...

Latest posts by Sylvain Crypto Addicts (see all)

1 Comment

  • Sympa ton article, concernant le matériel de minage annexe, j’ai vu également que en plus des radiateurs mineurs il existe un poste de télévision disponible en Chine qui mine également quand on utilise son porte pour regarder la télé l’idée est pas mal aussi 🙂

Add a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

X
X