L’Office national allemand du tourisme accepte les paiements crypto


Le German National Tourism Board (GNTB), siégeant à Francfort-sur-le-Main, a annoncé qu’il commençait à accepter les crypto-monnaies comme option de paiement pour les services qu’ils offrent. Gérant 32 agences à l’étranger, le GNTB fait la promotion de plusieurs destinations dans le monde entier. Il aimerait donc exploiter la technologie blockchain dans le but d’avoir un meilleur contrôle sur ses finances. « Nous voulons être un moteur d’innovation mondial dans l’industrie du tourisme, » a récemment déclaré le président de l’agence.

Accepter le Bitcoin pour stimuler l’innovation

A compter du mois de mars, l’Office national allemand du tourisme ou le GNTB accepte les crypto-monnaies en tant que moyen de paiement selon un communiqué de presse. En parallèle, il a annoncé des prévisions « à moyen terme » examinant les technologies blockchain dans le traitement de ses transactions financières internationales.

Le communiqué de presse de Petra Hedorfer, la présidente du GNTB, est le suivant :

« Dans le cadre de notre stratégie de numérisation, nous examinons en permanence les dernières technologies et leur application dans notre organisation, » en ajoutant, « en acceptant les crypto-monnaies comme moyen de paiement et avec la possible mise en œuvre de la technologie blockchain dans nos finances, nous voulons nous positionner comme un moteur d’innovation dans l’industrie du tourisme. »

Office de tourisme Allemand se met aux crypto-monnaies

«Destination Germany»

Au cours des six dernières décennies, le GNTB a promu des opportunités de voyages internationaux pour les citoyens allemands. C’est une agence très active qui essaie multiples stratégies marketing afin d’améliorer son chiffre d’affaires.

Il travaille avec plusieurs pays pour promouvoir l’Allemagne en tant que centre d’affaires et lieu touristique incontournable. Avec la technologie blockchain et les crypto-monnaies, ils s’attendent à augmenter le volume du trafic touristique à travers le monde. L’agence est en contact avec d’autres entreprises et associations professionnelles. (A ce petit jeu, ailleurs dans le monde, Dubaï est aussi bien partie.)

Ceux-ci sont mis en œuvre sous la marque «Destination Germany» qui a été introduite sur de nombreux marchés dans le monde.

À l’heure actuelle, les autorités allemandes n’ont pas pris de mesures pour réglementer le marché des crypto-monnaies. En février 2018, le ministère fédéral allemand des Finances a annoncé que les monnaies virtuelles ne devraient pas être taxées lorsqu’elles sont utilisées comme moyen de paiement.

Pensez-vous que l’Allemagne conduira l’Europe vers une adoption plus large des paiements en crypto-monnaie?  Partagez vos attentes dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
à lire aussi :  [Podcast] Bitcoin : les comptes de la crypto
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X