L’UNICEF France accepte les dons en stablecoin Dai

L’UNICEF France accepte les dons en stablecoin Dai

Actualités
13 janvier 2019 par Clémentine

L’UNICEF France est convaincu que la technologie Blockchain et les crypto-monnaies peuvent contribuer aux causes nobles comme l’aide aux plus démunis. Elle aurait récemment consenti à l’utilisation du stablecoin Dai (DAI) pour financer les projets d’éducation des jeunes du monde entier.

L’UNICEF accepte son premier stablecoin : le Dai

L’United Nation International Children’s Emergency Fund (UNICEF) France accepte désormais une dizaine de crypto-monnaies pour les dons de bienfaisance – dont Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Bitcoin Cash (BCH), Monero (XMR) et dernièrement Dai, le stablecoin indexé au dollar américain.

Développée par l’entreprise Maker, Dai est une monnaie virtuelle de type ERC20 basée sur la Blockchain d’Ethereum. Elle est dépourvue d’approvisionnement et de défaillance centraux.

Les fonds collectés seront utilisés pour les projets open-source liés à la technologie Blockchain. Il s’agit d’une aide aux « personnes les plus vulnérables du monde ».

Sebastien Lyon, à la tête d’UNICEF France, a déclaré :

« La Blockchain utilisée à des fins caritatives offre une nouvelle opportunité de faire appel à la générosité du public et de continuer à développer nos opérations avec les enfants dans les pays d’intervention. »

Résoudre les problèmes de l’humanité avec la Blockchain

Les technologies émergentes offrent une réelle aubaine bien au-delà d’une analyse virtuelle et spéculative. L’organisation caritative a également mis en place un financement de 100 000 $ avec six startups Blockchain dans le cadre de ses efforts d’adoption du secteur des crypto-monnaies.

Des systèmes de primes, des organisations open-source ainsi que des projets d’infrastructure sont subventionnés par les dons provenant du monde entier. L’utilisation des monnaies numériques facilite grandement le transfert transfrontalier de fonds.

à lire aussi :  Taïwan : un hôpital universitaire utilise la Blockchain pour la gestion des données médicales

L’UNICEF France devrait constituer des équipes de passionnés technologiques dans différents domaines du grand registre distribué (DLT). Ces groupes rivalisent entre eux avec un concours organisé par le fonds des Nations Unis pour l’enfance. Les lauréats des projets verront alors leur vision se concrétiser.

Dans cette optique, des jeunes du Kazakhstan et du Mexique ont reçu une formation dans plusieurs domaines comme la tokenisation, les paiements et la gestion de l’identité.

Que pensez-vous de ce don crypto-monnayé ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X