En Lituanie : inquiétude des banques européennes face à la présence croissante des crypto-monnaies

En Lituanie : inquiétude des banques européennes face à la présence croissante des crypto-monnaies

Actualités
29 juin 2018 par Clémentine

Au centre des tourments de la Banque centrale européenne (BCE), la Lituanie aspire à devenir une destination de choix pour les crypto-monnaies. Les monnaies numériques sont de plus en plus acceptées en tant que mode de paiement et outil d’investissement, aux dépens des monnaies fiduciaires, ce qui pourrait perturber le système financier européen. Par ailleurs, il existe un risque pour que cela alimente des activités illégales.

Une source d’inquiétude pour les banques européennes

D’après un rapport local de la journaliste de POLITICO, Joanna Plucinska, l’Etat balte a adopté une politique ouverte aux crypto-monnaies et à la technologie Blockchain. En dépit du caractère encore volatil des monnaies virtuelles, le marché mondial vaut 275 milliards de dollars et la Lituanie y a largement contribué. L’année dernière, elle a excellé dans la réalisation d’Initial Coin Offering (ICO). Elle a collecté à peu près un demi-milliard d’euros.

Les crypto-monnaies continuent à préoccuper des banques européennes et des autorités de régulation. Cet outil d’investissement, qui attire des milliers d’investisseurs potentiels, est susceptible de dissimuler les activités de blanchiment d’argent. (quoi que…)

Mark Carney qui s’était exprimé récemment, le gouverneur de la Banque d’Angleterre, s’est une fois de plus opposé à l’industrie des monnaies virtuelles en appelant à la répression réglementaire. Elle peut alimenter « les activités illégales et perturber le système financier traditionnel », a-t-il annoncé.

La réglementation lituanienne laisse à désirer. Sachant que les startups travaillant dans l’industrie sont moins responsables vis-à-vis des investisseurs, les projets frauduleux pourraient susciter énormément d’investissements. D’autre part, Marius Jurgilas, un membre de la direction de la Lithuania Bank estime que les investisseurs russes risquent d’inonder le marché des ICO.

à lire aussi :  Robinhood Crypto s’installe au Colorado

« Nous ne voulons pas que le capital russe s’infiltre dans l’économie locale. Nous rappelons constamment à tout le monde les risques : je ne veux pas que 70% des investisseurs de votre ICO vienne de Russie. Un afflux de capitaux non transparents en provenance de Russie n’est pas conforme à nos intérêts nationaux. »

Quant aux projets de Blockchain, de nombreux secteurs du pays ont adopté la technologie du grand registre distribué, ils peuvent sans aucun doute soulever l’économie du pays.

La Lituanie et les crypto-monnaies

Grâce à l’adoption fulgurante des monnaies numériques, le taux de croissance de l’économie lituanienne devrait augmenter de 3,1 %. Ce chiffre dépasse de  la valeur moyenne enregistrée dans les autres pays de l’Union Européenne.

La déclaration du député lituanien Antanas Guoga selon laquelle le pays était « encore loin derrière l’Europe occidentale », sur le plan économique, pourrait ne plus être d’actualité.

Que pensez-vous du potentiel perturbateur des crypto-monnaies au sein du système financier européen? Les banques européennes ont-elles raison de craindre la domination des crypto-monnaies dans le secteur financier ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X