Craig Wright enregistre un copyright pour le livre blanc de Bitcoin

Craig Wright enregistre un copyright pour le livre blanc de Bitcoin

Actualités
23 mai 2019 par Clémentine

Déterminé à en finir avec les accusations de « Faketoshi », Craig Wright, qui s’est battu pour prouver son identité en tant que Satoshi Nakamoto, a étayé sa liste de preuves en déposant un copyright sur le livre blanc de Bitcoin devant l’US Copyright Office. La valeur du document n’entérinera pas son statut de créateur de Bitcoin pour autant, annoncent certains observateurs.

Wright dépose un droit d’auteur pour le livre blanc de Bitcoin

Le fervent défenseur de Bitcoin SV, a récemment déposé un copyright au sein de l’US Copyright Office pour affirmer son identité en tant que créateur de Bitcoin.

Il s’agit notamment de l’hypothétique livre blanc contenant les premières versions du logiciel Bitcoin, qui lui permettrait de prouver son statut d’initiateur du projet.

Le document se lit comme suit :

« US numéro d’enregistrement de copyright TXu 2-136-996, entrée en vigueur le 11 avril 2019 pour le document intitulé Bitcoin: un système de paiement électronique entre homologues, dont l’année d’achèvement est 2008. L’enregistrement reconnaît l’auteur comme étant Craig Steven Wright, sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto« .

Wright a écrit la majeure partie de la version 0.1 du logiciel client Bitcoin, et l’enregistrement couvre les portions qu’il a créées.

Une preuve réfutée

Pour certains observateurs, à l’instar de Jerry Brito de CoinCenter, cette nouvelle étape franchie par Wright ne signifie pas une preuve de propriété, dans le sens où n’importe quel individu peut revendiquer un droit d’auteur.

D’ailleurs, il l’a affirmé dans un tweet, en expliquant qu’il s’agissait d’une formalité simple pour l’US Copyright Office, qui n’a pas cherché à vérifier la validité du document.

Toutefois, Wright continue de subir la pression des grands acteurs de la crypto à l’instar de Changpeng Zhao, PDG de Binance, qui a décidé de retirer Bitcoin SV de sa plateforme boursière.

à lire aussi :  La banque centrale vénézuélienne développe une application de conversion du sovereign bolivar

Ceci étant, ce copyright semble motiver le personnage qui s’approche petit à petit de son objectif.

Dans cette perspective, il n’a pas manqué d’étaler sa philosophie sur l’histoire de la création du BTC.

« Afin de clarifier certains domaines de mon histoire en tant que créateur de Bitcoin pour les personnes, je dois signaler quelques erreurs. Premièrement, il est faux de penser que Satoshi a agi d’une manière particulière. La réalité est qu’en tant que Satoshi, j’ai échangé avec des personnes qui avaient des points de vue différents des miens », explique-t-il.

Que pensez-vous de ce droit d’auteur déposé par Craig Wright ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X