Coincheck accuse des pertes de plus 5 millions de dollars !

Coincheck accuse des pertes de plus 5 millions de dollars !

Actualités
1 novembre 2018 par Xavier

La crypto-bourse japonaise Coincheck essaie désespérément de remonter la pente après le piratage qu’elle a subi en janvier 2018. Toutefois, elle a du mal à y parvenir : l’entreprise vient d’enregistrer sa deuxième lourde perte trimestrielle.

Toujours une séquelle du piratage

La réduction des frais de transaction dans le secteur des actifs numériques (récemment Monero, et bientôt pour Litecoin) fait que, ces trois derniers mois, la majorité des principales crypto-bourses génèrent des bénéfices exceptionnels. Malheureusement, ce n’est pas le cas de toutes.

En effet, les résultats financiers de Coincheck démontrent une perte accrue à hauteur de 5,25 millions de dollars (588 millions de yens japonais) entre juillet et septembre, soit une hausse de 130 % par rapport au trimestre précédent.

Ses coûts d’exploitation ont baissé d’environ 17 %, le déficit cumulé au cours des six derniers mois a atteint 7,6 millions de dollars, selon Monex, la société de courtage qui l’a acquis pour 33,5 millions de dollars en avril.

En quête de la confiance du public

Des inspections ont été effectuées par les organismes de réglementation après le piratage et à la suite desquelles les nouveaux clients furent bloqués.

1,7 million d’utilisateurs continuent de profiter des services de la crypto-plateforme. Seule la vente des crypto-monnaies est autorisée.

Coincheck travaille actuellement sur la mise en place de mesures de contrôle interne et de sécurité plus élaborées et plus sûres en vue de devenir une crypto-bourse éligible au Japon.

Le président et chef de la direction du Groupe Monex, Oki Matsumoto, a affirmé que :

« Coincheck ambitionne de devenir une entreprise hautement axée sur la technologie, dotée d’un système de contrôle de sécurité à la fine pointe de la technologie et du savoir-faire nécessaire afin de garantir une productivité à la hauteur de sa valeur réelle. »

Par ailleurs, Coincheck prétend accroître sa base d’utilisateurs en développant et en fournissant de nouveaux services qui pourront attirer la génération Y et d’autres nouveaux acteurs économiques au Japon, aux États-Unis ainsi que dans la région Asie-Pacifique, une région qui, selon le groupe, soutiendra la croissance mondiale future.

à lire aussi :  L’Azerbaïdjan veut introduire la Blockchain dans ses services publics

Que pensez-vous des pertes accumulées par Coincheck et de ses efforts pour redorer la confiance du public ? Dites-nous dans la section commentaire !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X