La Chine souhaite mettre un terme à l’anonymat de la Blockchain

La Chine souhaite mettre un terme à l’anonymat de la Blockchain

Actualités
25 octobre 2018 par Victor

La Blockchain donne le choix à ses utilisateurs d’anonymiser leurs identités, du moins pour ceux qui ne souhaitent pas divulguer leurs informations personnelles au risque de les compromettre. Pas très enthousiaste à ce concept, le gouvernement chinois et l’Administration chinoise du cyberespace auraient publié un projet de loi de règlement qui impose aux plateformes Blockchain d’enregistrer et gérer les identités de leurs utilisateurs. Tous les crypto-utilisateurs devront désormais utiliser leur vrai nom pour n’importe quel service lié à la technologie Blockchain.

L’anonymat est dangereux pour la sécurité nationale

La Chine n’a pas toujours été chaleureuse envers les crypto-monnaies, contrairement à ses voisins asiatiques comme Singapour ou encore l’Inde. Toutefois, elle n’a pas complètement fermé la porte à la technologie Blockchain.

Ce sera donc sur la base d’un système d’identification transparent que la Chine veut exploiter la Blockchain en exigeant des utilisateurs de fournir leur vrai nom, leur numéro de carte d’identité nationale, mais également leur contenu censuré afin que les autorités puissent effectuer des contrôles au besoin.

Un règlement qui ne facilite pas la démocratisation de la crypto-monnaie

Bien évidemment, la question de la cybersécurité et du blanchiment d’argent via la Blockchain est prise en compte par le gouvernement chinois, et étant donné le nombre croissant de vols et d’attaques ciblant les crypto-bourses ces derniers mois, cette décision est légitime.

D’autre part, ce règlement éloignera encore plus les espérances des opérateurs économiques chinois de voir une crypto-monnaie exploitée sur leur territoire. Si les autorités avaient déjà fait preuve de réticence à travers l’interdiction de la banque centrale d’effectuer des transactions et de collecter des fonds en jetons numériques, il semble bien qu’une nouvelle loi sur la publication des identités fera perdre une clientèle potentielle à la Blockchain.

à lire aussi :  L'avenir des nouvelles crypto-monnaies

La problématique de cette réglementation repose donc sur la caractéristique décentralisée du système, qui sans l’anonymat, risque d’être politisée et influencée. Mais quoi qu’il en soit, ce projet juridique a déjà été lancé et attendu pour le 2 novembre.

Que pensez-vous d’un système de Blockchain avec identification réelle ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X