Blockchain : IBM dépose un brevet lié aux recherches scientifiques

Blockchain : IBM dépose un brevet lié aux recherches scientifiques

Actualités
14 November 2018 by Océane

IBM a déposé un brevet auprès de l’office américain des brevets concernant l’application de la technologie DLT dans le cadre des recherches scientifiques. Dans cette perspective, IBM cherche à utiliser la Blockchain pour gérer l’écosystème des recherches en élaborant une technologie de suivi, décentralisée et protégée.

La recherche scientifique à l’honneur

La Blockchain a eu le plaisir de satisfaire de nombreux secteurs d’activité tels que le commerce, la logistique ou encore la politique, depuis quelques années. Dans un cadre plus technique, IBM a cherché le moyen de profiter de cette technologie pour sécuriser les données relatives aux recherches scientifiques.

A cet effet, une demande de brevet intitulée “Blockchain for Open Scientific Research” avait été déposée par la société en décembre 2017 avec l’implication des chercheurs Jae-wook Ahn, Maria Chang, Patrick Watson et bien d’autres.

Source: U.S. Patent and Trademark Office

Ce que la Blockchain apporterait aux chercheurs

Le secteur des recherches constitue un énorme écosystème qui recèle d’innombrables participants et d’innombrables données à protéger et à promouvoir. Dans cette perspective, le brevet d’IBM cherche avant tout à fournir “un journal de recherche scientifique résistant à la falsification”.

Aussi, il explique :

“Il existe actuellement des plateformes limitées qui permettent de partager les informations sur la recherche scientifique et de montrer les étapes transparentes de collecte et d’analyse des données. Les plateformes existantes manquent de contrôles et de mécanismes adaptés pour offrir des données fiables.”

Dans un cadre plus technique, IBM présente le projet comme suit :

“Le système Blockchain peut former une Blockchain représentant un projet de recherche. La Blockchain comprend un premier bloc de données de recherche et un second bloc de données d’analyse représentant un journal d’une analyse effectuée sur les données de recherche. Des blocs récapitulatifs et des blocs de correction peuvent également être ajoutés à la Blockchain représentant la post-analyse des résultats de la recherche.”

Que pensez-vous de ce brevet de Blockchain axé sur la recherche scientifique et récemment celui sur le drone-livreur ? Donnez-nous vos avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

X
X