Apple bannit le minage de crypto-monnaies de son App Store

Apple bannit le minage de crypto-monnaies de son App Store

Actualités
13 juin 2018 par Victor

Après Google, Facebook et Twitter, c’est au tour d’Apple de se joindre à ses homologues de la Silicon Valley dans une lutte acharnée contre les crypto-monnaies qui provoquent de plus en plus la méfiance. Le géant de la technologie aurait prohibé les applications de minage de crypto-monnaies de son App Store.

Les activités minières de crypto-monnaies sont interdites sur les iPhones et iPads

L’entreprise siégeant à Cupertino a mis à jour son guide d’évaluation suite à une récente conférence mondiale des développeurs. Les applications de minage de crypto-monnaies sur les iPhones et les iPads sont désormais formellement interdites.

Selon les nouvelles mises à jour :

« Les applications, y compris les publicités tierces affichées en leur sein, ne peuvent pas exécuter des processus d’arrière-plan sans rapport, tels que l’extraction de cryptomonnaie. »

Cette mise à jour visera à empêcher toute forme de « crypto-jacking, » une escroquerie de plus en plus commune qui agit en détournant l’appareil de l’utilisateur à son insu pour exploiter frauduleusement les crypto-monnaies sans que celui-ci ne s’en aperçoive.

Apple interdit les applications de minage

De bonnes nouvelles pour les investisseurs

Les nouvelles directives traitent tout ce qui a trait aux Initial Coin Offering et à l’exploitation minière. Elles se lisent comme suit :

  • « Les portemonnaies : les applications peuvent faciliter le stockage de crypto-monnaies, à condition qu’elles soient proposées par des développeurs inscrits en tant qu’organisation.
  • L’exploitation minière : les applications ne peuvent pas extraire les crypto-monnaies à moins que le traitement ne soit effectué hors de l’appareil (dans le Cloud par exemple).
  • Les échanges : Les applications peuvent faciliter les transactions de crypto-monnaies sur une crypto-bourse approuvée, à condition qu’elles soient offertes par la plateforme d’échange elle-même.
  • Les Initial Coin Offering : Les applications facilitant les Initial Coin Offering (ICO), les opérations à terme de crypto-monnaies et les autres opérations annexes doivent provenir de banques avérées, de courtiers, de traders de valeurs à terme ou d’autres institutions financières et doivent se conformer à toutes les lois applicables.
  • Les applications de monnaies virtuelles ne peuvent proposer aucune monnaie numérique pour effectuer les tâches, telles que le téléchargement d’autres applications, le téléchargement d’autres utilisateurs, la publication sur les réseaux sociaux, etc. »
à lire aussi :  Bit2Me arrive en France

Ces nouvelles réglementations d’Apple affecteront un certain nombre d’applications déjà existantes sur son App Store ainsi que toutes les applications de crypto-monnaies qui voudront être publiées à l’avenir.

Que pensez-vous des nouvelles réglementations des crypto-monnaies et des ICO de la part Apple ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X