51 % des économistes chinois sont optimistes quant aux crypto-monnaies des banques centrales

51 % des économistes chinois sont optimistes quant aux crypto-monnaies des banques centrales

Actualités
8 février 2019 par Xavier

Le sondage récent d’un groupe de réflexion fintech chez Tencent a révélé que les plus grands économistes chinois ont des avis divergents en ce qui concerne l’impact de la technologie Blockchain et l’éventuelle crypto-adoption des banques centrales (CBDC) ainsi que leurs effets sur l’économie locale.

Des avis variés

103 économistes chinois en chef d’une large gamme d’entreprises et professeurs d’universités ont fait l’objet de l’enquête réalisée par Tencent, mettant en lumière les monnaies virtuelles des banques centrales et l’inclusion des institutions bancaires dans le secteur crypto.

Il est vrai que les CBDC ne sont pas encore implémentés en Chine. Toutefois, les analystes étudient leurs éventuels effets sur l’économie locale. Certains accueillent la nouvelle avec passion et enthousiasme pendant que d’autres restent sceptiques quant à leurs apports.

Les avis sont également partagés concernant la Blockchain. 33 % des interrogés sont optimistes et espèrent un développement innovant en matière de Blockchain. 32 % pensent qu’il s’agit d’une technologie surestimée et 19 % restent peu convaincus quant aux capacités du grand registre distribué (DLT) à jouer un rôle essentiel à l’échelle mondiale.

Néanmoins, de plus en plus de sociétés sollicitent la Blockchain. À plus forte raison, des pays comme Malte et la Suisse se positionnent en tant que destination de choix pour les entreprises Blockchain et de crypto-monnaies, et se dotent des cadres juridiques en faveur des innovations relatives aux crypto-monnaies et la Blockchain.

Plusieurs options relatives au secteur crypto

40 % des économistes ayant répondu au sondage de Tencent affirment que la banque devrait éviter l’émission de CBDC.

à lire aussi :  Le Samsung Galaxy S10 intègre un crypto-wallet

En parallèle, le gouvernement réaffirme son autorité en développant un système qui lui permettrait d’accéder aux historiques de crédit des citoyens chinois.

Un stablecoin adossé à la monnaie fiduciaire chinoise, le yuan, pourrait également faire son entrée au sein du marché national et éventuellement le marché international. Le pays est en train d’analyser les avantages et désavantages d’une telle monnaie numérique.

D’autres gouvernements comme l’Ukraine, la Suède et l’Uruguay ont étudié la possibilité d’émettre leurs propres stablecoins. Cela démontre que ces crypto-monnaies stables peuvent jouer un rôle central dans l’économie nationale.

Que pensez-vous de la position de la Chine envers l’émission de CBDC ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X