Un programme de santé basé sur la Blockchain en Afrique de l’Ouest

Un programme de santé basé sur la Blockchain en Afrique de l’Ouest

Actualités
2 janvier 2019 par Océane

L’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (UNODC) annonce sa collaboration avec Doc.com, une société de télémédecine et de télépsychologie basée sur la Blockchain pour asseoir un programme de santé en Afrique de l’Ouest.

La Blockchain de Doc.com pour appuyer les missions des Nations Unies

Ce n’est pas la première fois que l’ONU se prête au jeu de la Blockchain pour étoffer ses missions. Si l’UNICEF avait fait preuve d’ouverture à la technologie pour les dons, c’est au tour de L’UNODC de suivre cet exemple dans le cadre d’un programme de vulgarisation de masse. Dans une lettre du représentant régional de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime, Philip de Andres, l’organisation serait enthousiaste à l’idée de coopérer avec la société Doc.com pour ses missions de santé en Afrique Orientale.

Andres déclare que l’UNODC était « disposée à coopérer…dans un nouveau partenariat » avant d’ajouter :

« Doc.com est une entreprise de technologie qui propose des plateformes Blockchaînisées de télémédecine et de télépsychologie 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, en permettant aux utilisateurs de numériser leurs données personnelles et de les vendre en échange d’un accès aux services. »

La télémédecine est en pleine expansion

Les services de santé via la nouvelle technologie semblent attirer de nombreuses entités. En tant que plateforme basée sur la Blockchain, Doc.com fonctionne avec les paramètres de base comme l’usage d’un jeton ERC20, dénommé MTC.

Par ailleurs, le secteur de la médecine en ligne est très sollicité. Doc.com a déjà enregistré plus de 130 000 utilisateurs pour la télémédecine et 70 000 pour la télépsychologie. En termes de couverture, Doc.com prévoit également de proposer ses services aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Inde, et l’Inde en 2019.

à lire aussi :  La Chine veut normaliser sa blockchain

Que pensez-vous du projet d’UNODC ? Réagissez dans la section des commentaires.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X