The Wall Street Journal : « 19% des ICO sont suspectes »

The Wall Street Journal : « 19% des ICO sont suspectes »

Actualités
20 mai 2018 par Xavier

Une analyse sur 1500 Initial Coin Offering (ICO) a été entamée par The Wall Street Journal. Selon les résultats du média, 18,6% d’entre elles auraient été considérées comme étant suspectes.

271 drapeaux rouges

La dernière enquête du marché en plein essor des ICO a révélé 1450 offres dont 271 qui utilisent ce que Wall Street Journal a qualifié de « tactiques trompeuses ou même frauduleuses. »

Leurs stratégies consisteraient à falsifier les informations concernant l’emplacement et le leadership de la société émettrice. Il y aurait même des livres blancs plagiés.

On compte 271 acteurs compromettant, dont quelques-uns qui ont récemment fermé leurs portes. Des poursuites judiciaires ont été lancées, à l’issue de laquelle une poignée d’investisseurs auraient récupéré 273 millions de dollars de fonds perdus.

Les autorités poursuivent leur lutte suivant le taux d’expansion des ICO à travers le monde cette année. Ils sollicitent la Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis pour surveiller et contrôler de près la scène nationale.

Le mouvement de collecte de fonds divise l’opinion des acteurs de l’industrie des crypto-monnaies. Si certains adhèrent à la pratique, d’autres restent sceptiques.

Cointelegraph a récemment rapporté la manière dont Danny Masters, le PDG de la plateforme britannique CoinShares, a souligné les améliorations apportées aux ICO. Il a expliqué que « cela constituait une étape essentielle pour le développement des marchés du Bitcoin. »

Remettre le sujet dans un contexte global

Début mai, Zhao Changpeng, le PDG de Binance, la plus grande crypto-bourse au monde, a publié dans un blog dédié aux ICO – dans lequel il a affirmé qu’elles sont « 100 fois plus rentables que les investissements en capital risque traditionnels. »

à lire aussi :  Microsoft lance l'Azure Blockchain Workbench, un booster d'application

En ce qui concerne les arnaques autour des Initial Coin Offering, il a mentionné : « Les arnaques existent partout, dans toutes les industries. »

Je reçois toujours des appels téléphoniques et des SMS m’affirmant que j’ai gagné un grand prix, mais je dois pour autant faire un virement bancaire à quelqu’un, cela veut-il dire que nous devrions cesser d’utiliser les téléphones, les SMS et les banques ?

Avant de participer à une ICO, les utilisateurs souhaitant acheter des jetons doivent se renseigner consciencieusement auprès de sources fiables, sur l’équipe et les sociétés qui l’accompagne.

Que pensez-vous des résultats du sondage de Wall Street Journal ? Zhao Changpeng a-t-il raison de relativiser les fraudes dans l’espace des Initial Coin Offering ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X