Telegram rassure ses investisseurs sur l’audience repoussée en février 2020

Telegram rassure ses investisseurs sur l’audience repoussée en février 2020

Actualités
22 octobre 2019 par Xavier

Telegram met en confiance ses investisseurs sur le retard du lancement de sa crypto-monnaie Gram, prévue en février 2020.

Une bonne nouvelle pour Telegram ?

L’affaire Telegram qui est entre les mains de la SEC connait un nouveau rebondissement avec le report de l’audience en février 2020. Telegram souhaite allouer un bénéfice de 420 millions de dollars en GRAM à ses investisseurs américains, si elle obtiendra gain de cause à l’issue de cette prochaine audience.

Alors que la société a lancé une Initial Coin Offering en 2018, le régulateur américain a déposé une demande d’interdiction de vente des crypto-monnaies GRAM issues de la collecte.

Néanmoins, la récente réorganisation des audiences qui auront lieu le 18 et 19 février serait une bonne nouvelle selon le gendarme financier.

« Telegram considère ce développement comme une étape positive vers un règlement rapide de cette question par le système judiciaire, nos conseillers et nous-mêmes prendront le temps de nous assurer que la position de Telegram est présentée et appuyée aussi fermement que possible à l’audience de février », peut-on lire dans le communiqué.

Le GRAM n’est pas un actif tokénisé

Telegram affirme que ses tokens GRAM ne sont nullement considérés comme des titres financiers – par ailleurs, la SEC devrait s’y mettre à l’écart. L’entreprise estime qu’il lui sera avantageux de traiter cette question lors de l’audience de février, par rapport à celle du 24 octobre qui a été plutôt précipitée et décevante.

« L’audience de février est différente de celle qui devait avoir lieu le 24 octobre, car lors de l’audience de février, Telegram demande à ce que le tribunal se prononce sur l’argument fondamental selon lequel le Gram n’est pas un titre tokénisé. L’audience du 24 octobre, en revanche, ne visait qu’à déterminer si un délai aurait dû être imposé, sans résoudre de façon concluante l’argument principal ».

Pour rappel, la SEC a mené une action en justice d’urgence contre Telegram le 11 octobre lorsque cette dernière a lancé son open network et sa crypto-monnaie Gram.

à lire aussi :  La poste croate permet d'acheter des crypto-monnaies

Que pensez-vous de l’affaire qui oppose Telegram à la SEC ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X