Système de Ponzi : à l’origine de l’arrestation des fondateurs du Turcoin

Système de Ponzi : à l’origine de l’arrestation des fondateurs du Turcoin

Actualités
8 juillet 2018 par Victor

Muhammad Satiroğlu et Sadun Kaya, les fondateurs de la crypto-monnaie nationale turque, le Turcoin, ont été arrêtés le 2 juillet après avoir fait l’objet d’une enquête sur un système de Ponzi.

Des agissements suspects

Le Turcoin a été lancé en 2017 par la compagnie Hipper, dirigée par Muhammad Satiroğlu et Sadun Kaya. Les suspicions ont commencé à peser sur la société basée à Istanbul en octobre dernier lorsqu’elle a fait don de plusieurs voitures de luxe aux investisseurs et organisé un gala très coûteux où les invités étaient majoritairement des célébrités.

« Certaines voitures ont été vraiment distribuées et certaines d’entre elles étaient là uniquement pour le show afin de persuader plus de gens à rejoindre le système », a annoncé Hürriyett.

Les deux fondateurs ont été sous les projecteurs depuis. Leur style de vie extravagant a fortement attiré l’attention du grand public. Les membres de l’équipe ont rapidement remarqué que l’entreprise a arrêté d’offrir des primes en juin. Le centre de support client d’Istanbul a dès lors cessé de répondre aux appels. Plusieurs investisseurs ont alors porté plainte.

Un système de Ponzi

Les médias locaux ont dénoncé le système de Ponzi de Hipper il y a deux semaines. Kaya, qui détient 51 % des actifs de l’entreprise, aurait fui le pays avec 100 millions de livres turques, soit 21,4 millions de dollars.

Muhammad Satiroğlu a proclamé son innocence tout en accusant son partenaire Kaya. Il a déclaré que l’argent collecté avait été transféré à la société de Kaya basée à Chypre. Les arrestations se sont enchaînées le 19 juin et les autorités turques ont placé les suspects en détention jusqu’à ce que la sentence du juge soit prononcée.

« Je n’ai pas fui avec l’argent. Je vais rendre tout l’argent aux membres si les autorités débloquent mes comptes bancaires », a souligné Satiroğlu.

Les plaintes sur le projet de crypto-monnaie Turcoin ont commencé en 2017, lorsque l’Etat turc a affirmé que ce n’était « pas approprié » pour les musulmans. La direction des affaires religieuses a appuyé ses dires.

à lire aussi :  Ukraine : 4 individus arrêtés pour fraude liée aux crypto-monnaies

Pendant ce temps, la crypto-monnaie étatique du Venezuela, le Petro, est également accusée de système de Ponzi. Elle se retrouve au cœur des soupçons, étant déjà l’objet de plusieurs battages médiatiques à travers le monde.

Que pensez-vous de l’arrestation des fondateurs du Turcoin ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X