Suisse : Crypto Fund remporte une licence de gestion de fortune

Suisse : Crypto Fund remporte une licence de gestion de fortune

Actualités
13 octobre 2018 par Clémentine

La Crypto Fund a annoncé qu’elle est parvenue à obtenir une licence de gestion d’actifs numériques auprès de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma). La nouvelle constitue une percée majeure pour la crypto-communauté et la crypto-industrie dans sa globalité.

Une percée majeure

Fondée en juin 2017, la société Crypto Fund est considérée comme la branche financière de Crypto Finance AG basée à Zoug (une ville suisse). Le pays tend d’ailleurs à maintenir sa position de leader en matière de politique d’ouverture vis-à-vis des crypto-monnaies.

Son dernier effort en date concerne l’octroi de licence à Crypto fund, par la Finma ou l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers. Le directeur général de Crypto Finance, Jan Brzezek, a salué cette nouvelle comme une « percée majeure ».

Elle place la société sur un pied d’égalité avec d’autres gestionnaires de fonds suisses reconnus et réglementés à l’échelle mondiale sans laquelle ses activités ne se seraient « limitées qu’au respect des règles relatives au blanchiment d’argent », a fait remarqué Mathias Maurer, directeur de l’exploitation de Crypto Fund.

Il ajoute par la même occasion que « cette autorisation représente l’aboutissement d’un travail acharné au cours de ces 12 derniers mois et est une étape importante qui permettra à la société d’atteindre un nouvel objectif. »

Dorénavant, Crypto Fund pourra présenter un éventail de produits cryptomonétaires (Bitcoin et autres crypto-monnaies) y compris les fonds basés dans le pays, et fournir des conseils d’investissement aux clients institutionnels. Elle opérera par conséquent au même titre que les gérants de fortune traditionnels suisse.

La Suisse continue d’étendre son espace-crypto

Aux côtés des pays comme Gibraltar, l’île de Man, les îles Caïmans ou Maurice, la Suisse a accueilli à bras ouvert les monnaies numériques comme le Bitcoin et le Bitcoin Cash. Elle considère les crypto-monnaies et la Blockchain comme une innovation stratégique majeure dans le domaine de la finance à l’échelle mondiale.

à lire aussi :  En Suisse : SEBA lève 104 millions de dollars pour financer une crypto-banque

L’autorité de régulation fiscale du pays quant à elle observe les crypto-monnaies comme des actifs imposables sur le revenu et doivent être énoncées dans les déclarations fiscales annuelles.

En agrémentant la gestion de placements collectifs de capitaux, la FINMA place la barre plus haute pour les crypto-sociétés basées en Suisse et également à l’étranger. Plusieurs d’entre elles font toutefois la queue pour obtenir son soutien. Ce qui démontre l’importance de sa démarche d’octroi de licence.

Selon les rapports, Zoug, également connue sous le nom de Crypto Valley, se classe fièrement parmi les villes les plus favorables aux crypto-monnaies dans le monde. Avec plus de 400 entreprises maniant les actifs numériques et réalisant quatre des dix plus grandes ICO en 2017, la Suisse devance de loin tous les autres pays.

Que pensez-vous des fonds d’investissement liés aux crypto-monnaies? Qu’en est-il des efforts de la Suisse pour développer le secteur ? Faites-le nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X