SpaceChain annonce la première transaction Qtum dans l’espace

SpaceChain annonce la première transaction Qtum dans l’espace

Actualités
26 janvier 2019 par Océane

La plateforme Qtum qui combine la technologie Bitcoin et Ethereum vient de tenter une nouvelle percée en réalisant la première transaction en orbite autour de la terre.

La Blockchain dans l’espace, une alternative à l’insécurité

La réussite de la transaction sur Qtum révèle la possibilité d’exploiter des satellites pour héberger les blockchains. Pour SpaceChain, il s’agit d’une prouesse, marquant le début d’une nouvelle ère.

La plateforme cherche à proposer une alternative aux systèmes Blockchain hébergés sur terre, avec des risques de détournement (piratage, contrôle gouvernemental).

Cette solution agit dans le sens de la sécurisation, bien que l’espace constitue également un environnement dangereux pour les satellites. Jef Garzik, co-fondateur de SpaceChain a affirmé :

« Ce service de porte-monnaie froid (cold wallet) multi-signatures, une application développée par les ingénieurs de SpaceChain pour tester le nœud spatial, montre la technologie comme une solution potentielle de cybersécurité pour l’industrie de la Blockchain. »

Un projet appuyé par de grands investisseurs

La Blockchain est sollicitée par de nombreuses entreprises dans le monde. Liée à d’innombrables projets, la technologie décentralisée est surtout porteuse d’espoir pour l’avenir de la communication et de la gestion des données en ligne.

Lorsque SpaceChain a ainsi lancé son projet de blockchain en orbite, cela a attisé l’intérêt de nombreuses entités.

La NASA a également montré son intérêt à l’exploitation de la Blockchain en orbite. En avril, elle a octroyé une subvention de 33000 dollars dans un projet de développement d’un engin spatial autonome fonctionnant à partir d’une blockchain.

à lire aussi :  Le Bitcoin n’est pas un actif tokenisé selon la SEC

Ceci étant, la mise en œuvre de tels projets est chronophage comme Zee Zheng l’explique :

« Il faut souvent des mois et des années pour construire le système et lancer le matériel dans l’espace, car il est nécessaire de sécuriser l’opportunité de lancement, d’obtenir des autorisations, d’obtenir la fréquence et de garantir la prise en charge des stations au sol. »

Que pensez-vous de cette première transaction de Qtum dans l’espace ? Donnez-nous votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X