7 pays méditerranéens s’unissent pour devenir un conglomérat de la Blockchain

7 pays méditerranéens s’unissent pour devenir un conglomérat de la Blockchain

Actualités
10 décembre 2018 par Antoine

Sept pays membres de l’UE ont ratifié à Bruxelles, une déclaration commune visant à encourager l’adoption de la Blockchain dans la région du sud de l’Europe, avec l’objectif d’améliorer rapidement les services publics et le bien-être économique.

Innover les services publics

Faisant suite à l’appel du G20 à surveiller et à réglementer les crypto-monnaies et le marché qui les entoure, cette formation regroupe la France, l’Italie, l’Espagne, Malte, Chypre, le Portugal et l’Espagne.

Dans le document, ils ont déclaré que la Blockchain peut en plus d’améliorer les services administratifs en ligne, augmenter l’efficacité et la transparence des services publics ainsi que le respect de la vie privée des usagers, tout en réduisant les charges administratives y afférentes.

Ces sept pays collaborent à l’intégration de la Blockchain dans des services publics comme l’éducation, le transport, la mobilité, le cadastre, le registre des sociétés et les soins de santé primaires.

La participation de Malte, un bon présage

La participation de Malte à l’initiative serait un bon signe pour l’ensemble du crypto-secteur européen. En effet, elle confirme implicitement l’approbation des six autres pays participants aux efforts déployés par Malte afin de faciliter la croissance du marché local des crypto-monnaies.

Malte aurait voté, en juin dernier, trois projets de loi relatifs aux crypto-monnaies et à la Blockchain, ce qui lui a valu le titre « d’île à la Blockchain ».

Silvio Schembri, le secrétaire parlementaire de Malte pour l’économie numérique, les services financiers et l’innovation, est fier de la réalisation de son pays et du rôle essentiel qu’elle joue dans l’implémentation de la Blockchain au profit des entreprises.

Les Européens revendiquent leur part du marché

De nombreuses nations européennes comme le Royaume-Uni et Malte luttent depuis plusieurs années afin d’acquérir une part sur le marché mondial des crypto-monnaies.
Toutefois, on note qu’actuellement, la grande partie du volume d’échange mondial des crypto-devises est fortement concentrée dans trois pays, en l’occurrence les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud.

à lire aussi :  Analyse de marché du 12 Avril 2019 par Crypto-Addicts

Toutefois l’année dernière, la majorité des activités liées à la Blockchain se sont délocalisées au Japon et à Singapour.

Cette association aspirerait alors à relancer l’écosystème des crypto-monnaies et la Blockchain en Europe, à condition que les régulateurs commencent à fournir un environnement propice aux startups.

Notons que même si l’UE n’a pas encore pris de mesures en vue de réglementer la Blockchain dans la région, elle a tout de même lancé des initiatives visant à enquêter et à tester cette technologie.

Que pensez-vous de l’union des sept pays méditerranéens en vue de faire de l’Europe un leader de la technologie Blockchain ? Partagez votre opinion dans la section des commentaires en dessous !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X