Selon David Marcus, il est primordial de promouvoir l’inclusion financière au niveau mondial

Selon David Marcus, il est primordial de promouvoir l’inclusion financière au niveau mondial

Actualités
27 janvier 2020 par Xavier

Lors de la table ronde du Forum économique mondial consacrée aux monnaies numériques, David Marcus, le directeur en chef du projet Calibra (le crypto-wallet du Libra), a souligné l’urgence d’innover en matière de paiements transfrontaliers afin de favoriser l’inclusion financière à l’échelle mondiale.

Le problème de l’inclusion financière

A l’ère où les innovations financières foisonnent, il est inconcevable qu’une grande partie de la population mondiale ne soit pas bancarisée, a souligné David Marcus. Le directeur en chef du projet Libra a souligné en outre que :

« 1,7 milliard de personnes ne sont pas bancarisées actuellement, un autre milliard de personnes mal desservies par les services financiers”.

En tant que partisan d’une monnaie mondiale non soutenue par des banques centrales, Marcus a précisé que l’objectif ultime du stablecoin Libra est d’offrir un moyen universel de paiement aux personnes non bancarisées se trouvant dans des zones enclavées.

« Lorsque nous avons commencé ce voyage il y a presque six mois, l’idée n’était pas de trouver une certaine façon de faire les choses, mais plutôt de se réunir et d’essayer de trouver une solution à un problème inacceptable », a annoncé David Marcus.

Un penchant pour les CBDC de détails

David Marcus souligne qu’il préfère les CBDC de détail aux CBDC de gros. En guise de rappel, une CBDC de gros est destinée à être utilisée uniquement dans les transferts interbancaires tandis qu’une CBDC de détail est déployée auprès des consommateurs.

« La grande question est la suivante : si vous visez réellement la distribution en gros aux banques, alors quel problème résolvez-vous ? », a expliqué David Marcus.

En revanche, une CDBC de détail permet de promouvoir l’inclusion financière à l’échelle mondiale offrant aux personnes non-bancarisées un moyen de paiement bon marché et facile d’accès.

à lire aussi :  BitMex se relève péniblement depuis la chute brutale du Bitcoin en mars

Selon Benoît Coeuré, le responsable du pôle innovation de la Banque des règlements internationaux (BRI), près 80 % des banques centrales s’intéressent à la mise en place d’une CBDC.

Que pensez-vous de cette priorité de David Marcus ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X