Randi Zuckerberg se joint au comité consultatif de la Blockchain publique d’Huobi

Randi Zuckerberg se joint au comité consultatif de la Blockchain publique d’Huobi

Actualités
30 août 2018 par Victor

Randi Zuckerberg, la sœur aînée du fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a rejoint le conseil consultatif de la crypto-bourse Huobi afin de développer la nouvelle Blockchain publique de la société.

Aucun conflit d’intérêts

Également fondatrice et PDG de Zuckerberg Media, Randi Zuckerberg a été porte-parole et directrice marketing chez Facebook pendant 6 ans. Elle n’y occupe actuellement aucun poste.

Facebook a déjà lancé une initiative Blockchain auparavant, par ailleurs il semble n’y avoir aucun conflit d’intérêts.

Le comité consultatif d’experts de la Blockchain d’Huobi compte huit membres dont fait désormais partie Randi Zuckerberg.

Selon le communiqué de presse :

« Le Comité consultatif de la Blockchain d’Huobi fournira des services de conseils professionnels complets et des idées sur la technologie sous-jacente, l’application industrielle, la construction du business model et d’autres dimensions de la Blockchain. Ils offriront également des conseils et un soutien lors de l’élection du Championnat Huobi Chain Leader. »

Le programme du championnat a été créé pour stimuler la participation de la communauté au développement de la Blockchain publique d’Huobi. Le comité sera également chargé d’apporter des conseils pour diverses questions de gouvernance et d’innovation technologique.

Randi Zuckerberg

Zuckerberg travaille avec sept autres membres du comité dont des personnalités connues comme Jeffrey Wernick – un grand investisseur et un évangéliste du Bitcoin, Jihan Wu – le PDG de la société crypto-minière Bitmain.

Facebook se tourne vers la Blockchain

Le géant des médias sociaux a lancé sa division Blockchain en début mai afin d’étudier les technologies décentralisées du grand registre distribué.

Des rumeurs sur l’éventuel développement de la Blockchain Stellar ont circulé sur internet, mais Facebook a nié tout partenariat avec la société.

à lire aussi :  Singapour lance le Blockchain Challenge pour promouvoir l’adoption de l’innovation

Alors que le média social a banni les publicités liées aux crypto-monnaies tôt dans l’année, il est revenu sur sa décision en juin. Sa nouvelle politique exige que les annonceurs de produits et services de monnaies numériques soumettent une demande pour permettre à Facebook d’évaluer leur éligibilité avant toute publication sur son réseau.

La décentralisation d’Huobi ?

Huobi est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services financiers de crypto-monnaies. Un porte-parole de la crypto-bourse a déclaré :

« En construisant une Blockchain publique, Huobi est en train de migrer d’une société centralisée vers une société décentralisée dirigée par les communautés. »

La crypto-bourse tend à remplacer sa structure de gestion « traditionnelle » par un système plus moderne en ajoutant une prise de décision communautaire dans laquelle aucun intermédiaire ne contrôlerait les transactions financières.

D’après le communiqué de presse, Huobi créera sa nouvelle Blockchain publique par le biais d’un investissement de 100 millions de dollars dans Huobi Chain Superhero Championship Program (HCSCP). 20 millions de jetons numériques Huobi seront également mis en circulation à travers cet événement.

Que pensez-vous de Randi Zuckerberg rejoignant le conseil consultatif de Huobi ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X