La pré-ICO de CREDITS se boucle 4 jours avant la date prévue

La pré-ICO de CREDITS se boucle 4 jours avant la date prévue

Actualités
6 janvier 2018 par Canard Mika

La plateforme CREDITS a terminé avec succès sa pré-ICO, recueillant ainsi l’équivalent de 3 millions de dollars (4 029 ETH), et cela 4 jours avant la fin de la date prévue.

« Nous exprimons notre gratitude à tous ceux qui ont montré de l’intérêt pour notre projet et nous ferons de notre mieux pour justifier pleinement de la confiance que vous nous avez témoigné. La fermeture anticipée de la pré-ICO a clairement montré que le projet attirait des gens de partout dans le monde. Hélas, toutes les personnes intéressées n’ont pas pu obtenir nos tokens ! »

« Nous avons collecté suffisamment de fonds pour développer activement la plateforme CREDITS selon la feuille de route du projet. Nous nous excusons auprès de tous ceux qui n’ont pas eu le temps de participer à la pré-ICO : nous avons été forcés de la fermer car nous avons atteint la limite fixée. Dans les événements à suivre, nous avons l’ICO en février 2018. La limite acceptable de 20 millions de dollars est une somme raisonnable pour la réalisation d’un projet d’une telle envergure. »
a déclaré le PDG Igor Chugunov.

Version Alpha de la plateforme CREDITS

CREDITS est une plateforme ouverte basée sur la blockchain incorporant des contrats intelligents autonomes et une crypto-monnaie interne. La plateforme est conçue pour créer des services au sein de la blockchain en utilisant des contrats intelligents et un registre de données publiques.

La version Alpha de la plateforme sera lancée très prochainement.

La date de l’ICO est reportée au 1er février 2018. De ce fait, les personnes intéressées pourront avant tester la plateforme et voir comment elle fonctionne.

Les principales caractéristiques de l’ICO à venir

Dates de l’ICO : du 1 ier février au 28 février 2018
Nombre total de jetons émis : 1 000 000 000
Taux de change d’un jeton : 1 ETH = 5000 CS (CREDITS)
Les jetons CREDITS peuvent être achetés en Bitcoin et Ether.

à lire aussi :  Japon : 12 individus arrêtés pour fraude liée au Bitcoin... mais à cause de faux billets

Des efforts pour rassurer le détenteur de jeton

Pour augmenter le niveau  de confiance des investisseurs, lors de l’ICO il sera utilisé un dépôt fiduciaire. Le dépôt fiduciaire est un moyen de bloquer les fonds collectés par les ICOs auprès de tiers (investisseurs) jusqu’à ce que certaines conditions soient réunies. L’équipe ne sera pas en mesure de dépenser les devises et crypto-monnaies collectées pendant l’ICO avant que les promesses de développement de la version alpha et de la version complète de la plateforme ne soient réalisées.

De plus, pour participer il y aura une whitelist (i.e. une inscription préalable obligatoire). Les contributions devront faire l’objet d’une procédure standard KYC (Know Your Customer: connaître votre client) afin de se conformer aux règles internationales en matière de lutte contre la criminalité et le blanchiment d’argent. Toute personne souhaitant contribuer pour plus de 10 ETH au projet devra passer par cette procédure.

Au cours de l’ICO, la société prévoit de vendre des jetons d’une valeur de 15 à 20 millions de dollars. Dans la première moitié de l’année, la société ne pourra utiliser que 50% des fonds collectés, mais pas plus de 7-10 millions de dollars pour le développement de la plate-forme. Les fonds restants seront débloqués après le lancement de la version Alpha et la sortie de la plateforme.

Selon les calculs du budget du projet, l’entreprise aura besoin de 15-20 millions de dollars pour la première année d’exploitation, de développement et de promotion de la plateforme. Au cours des 2 à 5 prochaines années, l’équipe va progressivement vendre des jetons en petites quantités, afin de ne pas provoquer de baisse des prix.

« Ce modèle d’ICO et le développement financier du projet nous permettront de démarrer rapidement la création, le développement et financement du projet à partir du nombre de jetons restant pour les activités opérationnelles (jetons opérationnels). »

« En tant que fondateur de la plate-forme CREDITS, je suis fier que nous ayons pu compter sur le soutien d’experts et d’investisseurs dans le secteur de la blockchain. Cela montre que notre projet a toutes les chances de devenir une nouvelle étape du développement et la prochaine étape de l’introduction des technologies basés sur blockchain dans la vie quotidienne de millions de personnes. Notre projet a des plans très ambitieux, nous avons réuni une excellente équipe de professionnels qui vivent dans l’idée de créer et de développer une plateforme blockchain CREDITS. »  rajoute le fondateur Igor Chugunov.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.