La NSA surveille de près les utilisateurs de Bitcoin

La NSA surveille de près les utilisateurs de Bitcoin

Actualités
23 mars 2018 par Océane

De nouvelles informations concernant la National Security Agency (NSA) des Etats-Unis ont révélé qu’elle surveillait attentivement les utilisateurs de Bitcoin dans le monde entier, créant ainsi un malaise sur les marchés des crypto-monnaies. Les investisseurs et les traders se sentant alors traqués craignent une baisse de prix. Le dénonciateur Edward Snowden a fourni des documents attestant que l’espionnage dure depuis 2013.

Le programme OAKSTAR destiné aux utilisateurs de Bitcoin

Juste au moment où les utilisateurs de Bitcoin se sentaient « en sécurité et à l’abri » des regards indiscrets, ils sont rattrapés par la réalité qui refait surface. The Intercept a rapporté le 20 mars, qu’Edward Snowden leur avait livré des documents classifiés, datés du 15 mars 2013, qui indiquent que « le Bitcoin est la priorité n°1 à surveiller. »

Comme s’il était tout droit sorti d’un film d’espionnage classique, le reportage faisant son apparition en mars 2013, contient des noms de codes, des numéros et des lignes noircies.

La théorie du complot est à son comble avec le « MONKEYROCKET », une partie d’un sous-programme sous le nom de code Oakstar. Cet outil collecte les données d’ordre privé en provenance d’Amérique, d’Asie, d’Europe et du Moyen-Orient, en pistant les appareils de la communauté des crypto-monnaies, où qu’ils soient.

Il s’agit d’un programme de pistage spécialement développé pour les adeptes du Bitcoin. Il serait principalement axé sur le contre-terrorisme mais viserait également à cibler les personnes recherchées pour cybercriminalité et celles impliquées dans le blanchiment d’argent.

« L’agent de la NSA espère exploiter cet accès pour sa mission d’étude liée au crime organisé et aux cyber-cibles dans les services de monnaie électronique. » Ces réseaux de financement illicites donnent un accès aux systèmes monétaires internationaux tout en assurant un haut degré d’anonymisation, peut-on lire sur le document du personnel de la NSA.

à lire aussi :  Au Japon : SBI Holdings, Glory et Orb testent ScoinPlatform – une solution de paiement

Aller encore plus loin

L’agence semble vouloir aller en profondeur. Une note soulevait la question de savoir si la source de données validait ses utilisateurs. Elle a précisé que la NSA conservait des données sur le Bitcoin dans un fichier nommé « Provider user full.csv ». L’agence a également proposé de puissantes capacités de recherche par rapport à ses cibles, laissant entendre que la NSA se serait servie de son système de recherche XKeyScore, où les informations sur le Bitcoin et un large éventail d’autres données ont été cataloguées. La source de données procurait « des renseignements tels que la facturation et les adresses de protocole Internet ». Ce qui faciliterait l’identification.

Néanmoins, la première crypto-monnaie étant la cible prioritaire de la NSA, Liberty Reserve n’a pas été laissé pour compte. L’agence de surveillance a gardé un œil sur l’entreprise qui a dépéri suite à des cas de blanchiment d’argent impliquant les crypto-monnaies.

La NSA a refusé tout commentaire à ce propos. Les nouvelles coïncident avec la réunion du G20 qui porte sur les dangers que représentent les crypto-monnaies et éventuellement leur régulation inhérente. Le président américain vient d’émettre un décret interdisant aux citoyens des Etats-Unis de participer à toute activité rattachée à la crypto-monnaie vénézuélienne.

Justifier-vous le programme de la NSA utilisant ses capacités inégalées pour espionner les utilisateurs du Bitcoin? Pensez-vous que c’est une implication inutile dans votre vie privée, en contradiction directe avec les fondamentaux de la Blockchain ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X