Une nouvelle loi sur la promotion du crytotrading en attente de promulgation en Corée du Sud

Une nouvelle loi sur la promotion du crytotrading en attente de promulgation en Corée du Sud

Actualités
4 décembre 2018 par Océane

Un législateur sud-coréen aurait déposé un projet de loi détaillé sur la façon de promouvoir la crypto-industrie et les crypto-bourses. S’il venait à être promulgué, il propulserait la Corée du Sud au devant de la scène mondiale en matière de développement technologique contrairement à celui qui a été intronisé par le gouvernement auparavant.

Promouvoir le trading de crypto-monnaies intelligemment

Cette initiative a été entreprise par Kim Sun-dong, membre de la Commission politique de l’Assemblée nationale de la Coréé du Sud. Après de nombreuses semaines d’élaboration, le législateur coréen aurait finalement déposé le nouveau projet de loi sur la promotion des crypto-monnaies.

Il comprend :

  • Un plan global visant à établir des lignes directrices pour promouvoir le développement des échanges de biens numériques et de la technologie Blockchain,
  • La réduction et l’exonération des taxes,
  • Des mesures contre le piratage,
  • Et la prévention des perturbations du marché.

Selon Kim Sun-dong, le gouvernement sud-coréen est trop centré sur la prévention des liés au trading de crypto-monnaies et la répression des activités illégales, qu’il oublierait même le potentiel économique qu’il renferme.

Le législateur évoque son regret concernant les crypto-entreprises quittant la Corée pour un environnement plus adéquat, à l’instar de Bithumb.

Par ailleurs, Kim Sun-dong conscient de l’énorme perte engendrée par ce déménagement, souligne que les crypto-transactions dans le pays représentent un pourcentage important des transactions boursières nationales. Ainsi, il devient urgent de remanier les lois coréennes pour promouvoir l’épanouissement du secteur.

Concernant le nouveau projet de loi sud-coréen

Dans un premier temps, le document offre une définition détaillée des « contenus virtuels ayant une valeur apparente » comme les objets de jeu en ligne ou autres actifs numériques ainsi qu’une qualification des opérateurs tels que les sociétés de trading de crypto-monnaies et les courtiers.

à lire aussi :  1,2 milliard pour Telegram la plus grande ICO de l'histoire

Ensuite, il expose la structure que devrait avoir une crypto-entreprise sans quoi elle ne peut être approuvée par la Financial Services Commission (FSC). En plus de devoir disposer d’une main d’œuvre suffisante, des matériels et systèmes informatisés adaptés, ceux qui souhaitent trader du bitcoin et autres altcoins devront désormais détenir plus de 3 milliards de wons, soit environ 2,66 millions de dollars en capital.

Si une crypto-bourse venait à être piratée et que ses clients subissent des pertes, la nouvelle loi prévoit la prise en charge totale des dommages par l’entreprise.

D’autres lignes du projet de loi mentionnent la création d’un comité chargé de résoudre les questions du FSC, tout en établissant les normes et politiques relatives aux biens numériques, la promotion de projets de recherche et développement, le soutien financier, la formation professionnelle et la réduction des impôts.

Que pensez-vous du nouveau projet de loi sur la promotion du trading de crypto-monnaies ? Faites-le nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X