Les stablecoins représentent un risque important pour la stabilité financière, selon le G7

Les stablecoins représentent un risque important pour la stabilité financière, selon le G7

Actualités
15 octobre 2019 par Océane

Les stablecoins seraient une menace pour l’équilibre économique international selon les membres du groupe G7, en faisant allusion au Libra, qui suscite actuellement le scepticisme des autorités de régulation.

Le G7 reste sur ses gardes

Même si les entreprises membres de l’Association Libra suivent à la lettre les règlements en vigueur, les régulateurs sont susceptibles de refuser le lancement du stablecoin.

« Le G7 est d’avis qu’aucun projet de stablecoin ne devrait être mis en œuvre tant que les défis et les risques juridiques, réglementaires et de surveillance n’auront pas été relevés de façon adéquate. S’attaquer à de tels risques n’est pas nécessairement une garantie d’approbation réglementaire pour un accord de stablecoin ».

Si les stablecoins prennent de l’ampleur à l’échelle internationale, ils étoufferont la concurrence, en perturbant la stabilité financière. Les ministres des finances devront consulter le rapport établi au cours d’une réunion annuelle du Fonds Monétaire International cette semaine.

Le Libra et le G7

Le rapport ne mentionne pas  le contexte des obstacles rencontrés par le stablecoin de  Facebook.

Les autorités de régulation font parfois référence au projet, la banque d’Angleterre a même évoqué certaines dispositions auxquelles le Libra devra se conformer pour une éventuelle mise en circulation au Royaume-Uni.

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, devra témoigner devant l’United States House of Representatives Financial Services Committee sur le Libra ce mois-ci.

Le chef du comité et représentant démocrate Maxine Waters a vivement critiqué Libra. D’ailleurs, une loi intitulée « Keep Big Tech out of Finance Act » souligne la nécessité de maintenir les technologies de pointe hors des finances.

à lire aussi :  Tendance : de nouveaux stablecoins émergent avec de nouvelles fonctionnalités

Visa, Stripe, Mastercard, eBay et PayPal ont récemment quitté le projet de stablecoin très ambitieux de Facebook et Finco Services of Delaware a engagé des poursuites en justice contre le géant des médias sociaux pour « contrefaçon par imitation de marque ».

Que pensez-vous de l’avis négatif du G7 quant aux stablecoins globaux ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X