Les crypto-monnaies conquièrent le secteur de la télécommunication autrichienne

Les crypto-monnaies conquièrent le secteur de la télécommunication autrichienne

Actualités
25 août 2019 par Océane

L’expansion des crypto-monnaies au niveau mondial poursuit sa vitesse de croisière. Récemment, A1, le géant des télécommunications autrichien, aurait annoncé le lancement d’un projet pilote visant à expérimenter les options de crypto-paiement dans ses magasins.

Un bon début pour l’Autriche

Sept magasins A1 vont désormais accepter les crypto-paiements.

Bien que la société prévoit ultérieurement d’étendre le paiement avec plusieurs crypto-monnaies, pour cette phase d’essai, A1 ne consent qu’à un nombre réduit de monnaies virtuelles, notamment le Bitcoin (BTC), Litecoin (LTC), Dash, Ethereum (ETH), Ripple (XRP) et le Stellar (XLM).

Markus Schreiber, le responsable du marketing de la société, aurait commenté en ces termes :

« Le paiement par le biais des crypto-monnaies est de plus en plus répandu à l’international et tous les secteurs sont touchés. Que ce soit pour le café à emporter ou le billet de cinéma, le cash est devenu un modèle obsolète. Avec notre opération pilote dans les magasins A1, nous testons la demande et l’acceptation des devises numériques en Autriche ».

Ce premier pas initié par A1 n’est qu’un avant-goût d’un long processus visant à soutenir l’adoption générale des crypto-monnaies. D’ici la fin du mois, la société envisage déjà d’intégrer AliPay et WeChat sur sa plateforme.

L’accent est mis sur la sécurité

Conscient des risques encourus par l’utilisation des crypto-actifs, A1 s’est associé à des institutions bancaires locales telles qu’Ingenico, Salamantex et Concardis pour le lancement de ce projet.

Dans le cadre de ce partenariat, ces banques fourniront une infrastructure solide pouvant être facilement intégrée à leur système de point de vente, mais également minimiser l’impact des fluctuations des prix des crypto-monnaies tout en allégeant les risques de change du concessionnaire.

à lire aussi :  Le gouvernement britannique forme un groupe de travail sur les crypto-monnaies

Selon Schreiber, A1 endosse une lourde responsabilité pour avoir été le pionnier du numérique en Autriche. C’est d’ailleurs pour cette raison que la société a priorisé la sécurité des consommateurs et du commerce, ainsi que le respect de toutes les exigences et dispositions légales.

Que pensez-vous de l’adoption des crypto-monnaies par ce géant de la télécommunication autrichienne ? Partagez votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X