Le développement des crypto-monnaies va chambouler le système financier

Le développement des crypto-monnaies va chambouler le système financier

Actualités
5 mars 2020 par Victor

Suite à la décision de l’Angleterre à vouloir explorer les avantages du lancement d’une CBDC (Central Bank Digital Currency), Sir Jon Cunliffe, le vice-gouverneur de la Banque d’Angleterre, la banque centrale du pays, a énoncé une mise en garde contre la numérisation progressive de l’économie.

Des bouleversements économiques profonds

Dans son discours prononcé au London School of Economics, cet ancien envoyé britannique auprès de l’Union européenne en a profité pour faire part de ses inquiétudes vis-à-vis des crypto-monnaies et surtout des stablecoins.

En effet, les monnaies numériques sont supportées par des technologies de pointe et des plateformes de médias sociaux, et cet appui contribue massivement à propulser les crypto-monnaies en tant que moyen d’échange courant dans le quotidien des gens.

Rien n’empêcherait alors les Britanniques de se débarrasser des billets de banque et d’utiliser de manière facultative leurs comptes bancaires, afin d’opter pour les portefeuilles numériques proposés par des établissements non bancaires, notamment sous forme de stablecoins.

Sachant que les stablecoins sont indexés sur des actifs financiers, il est fort probable que la stabilité de leur valeur permette une substitution aux monnaies fiduciaires dans le financement de l’économie réelle. La conséquence directe en serait la stérilité du système bancaire.

Les institutions financières s’inquiètent

Les craintes de Sir Cunliffe s’alignent à celles de nombreuses institutions financières, dont la Banque d’Angleterre, la BRI ou encore les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20.

Au mois d’octobre de l’année dernière, la Banque des règlements internationaux (BRI) avait publié l’ « Enquête sur l’impact des Stablecoins », un document de recherche du Groupe de travail du G7. L’objet du document consiste en l’exposition des vulnérabilités du système financier suite à l’introduction des stablecoins à l’échelle mondiale, tels que le Libra de Facebook.

à lire aussi :  Un milliardaire russe prévoit de créer un stablecoin adossé au palladium

Et pas plus tard que la semaine dernière, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 ont soutenu :

« Nous réitérons notre déclaration d’octobre 2019 concernant les soi-disant global stablecoins et autres dispositions similaires selon lesquelles ces risques doivent être évalués et traités de manière appropriée avant leur mise en service ».

Pensez-vous également que les stablecoins ont la capacité de raser le système financier traditionnel ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X