Le candidat démocrate à la présidence américaine Andrew Yang souhaite réglementer l’industrie des crypto-monnaies

Le candidat démocrate à la présidence américaine Andrew Yang souhaite réglementer l’industrie des crypto-monnaies

Actualités
20 novembre 2019 par Victor

Philanthrope, entrepreneur et avocat, Andrew Yang est un candidat ambitieux qui veut s’assurer un poste de prestige dans le monde de la politique, avec un parti pris pour la crypto-industrie en particulier.

Un optimiste des crypto-monnaies

Le candidat démocrate à l’élection présidentielle des Etats-Unis de 2020 a rédigé un article de blog sur un site internet dédié aux technologies novatrices pour s’indigner des escroqueries aberrantes dans le secteur des crypto-monnaies. Et pour cause, il pointe du doigt l’absence de réglementation adéquate.

« D’autres pays, qui nous devancent en matière de réglementation, sont en tête de ce nouveau marché et dictent les règles que nous devrons suivre une fois que nous aurons rattrapé notre retard », a-t-il expliqué.

La réponse gouvernementale retarde l’avancement technologique

Les monnaies virtuelles contribuent massivement dans le processus de création de richesse aux Etats-Unis. Pourtant, il n’existe pour le moment aucune législation qui tient compte de l’ampleur et de l’urgence de cette situation.

Les citoyens américains devraient pourtant être les premiers bénéficiaires de l’émergence de cette technologie, et pourtant ce sont les firmes puissantes qui s’accaparent des profits issus de cette innovation.

En outre, Yang prévoit de réajuster le marché des crypto-monnaies en clarifiant la nuance entre un jeton (token) utilitaire et un jeton de type titre financier. Il voudrait également donner un aperçu sur les implications fiscales de la détention, de la vente et du trading des monnaies numériques.

Par ailleurs, le gouvernement américain est dans l’obligeance de comprendre la technologie Blockchain et les crypto-monnaies avant de formuler une quelconque réglementation à leurs égards.

à lire aussi :  Facebook poursuit son combat pour lancer le Libra

Et pour preuve, Yang a souligné l’embarras du Comité des services financiers qui a interrogé Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, pendant plus de six heures sur la Libra Association et son projet de stablecoin.

Il a ajouté :

« Il est embarrassant de voir l’ignorance dont font preuve certains membres du Congrès lorsqu’ils parlent de technologie, et tous ceux qui ont regardé le Congrès questionner Mark Zuckerberg sont bien conscients de cela. Sans un niveau de compréhension de base, il est déraisonnable de s’attendre à une réglementation adéquate des grandes entreprises de technologie, ou à la rédaction d’une loi qui aborde les problèmes technologiques critiques auxquels nous continuerons d’être confrontés en matière d’intelligence artificielle et de cyber-sécurité ».

Que pensez-vous des commentaires de Yang sur la régulation des crypto-monnaies ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X