La Corée du Sud appelle à une levée de l’interdiction des ICO

La Corée du Sud appelle à une levée de l’interdiction des ICO

Actualités
31 mai 2018 par Xavier

La Financial Services Commission, un régulateur coréen, a interdit les Initial Coin Offering (ICO) en septembre 2017. Le Comité de la quatrième révolution industrielle de l’Assemblée nationale de la Corée du Sud s’est officiellement opposé à l’interdiction, suggérant la levée. Toutefois, il fait appel à un contrôle plus strict, en ce qui concerne la protection des investisseurs.

Une proposition de l’Assemblée nationale

Business Korea a rapporté mardi dernier la demande de l’Assemblée nationale à lever l’interdiction des ICO en Corée du Sud.

L’Assemblée nationale a officiellement présenté une proposition qui autorisera les Initial Coin Offering (ICO). Alors que l’administration est sur ses gardes après avoir imposé une interdiction totale des ICO en septembre 2017, l’Assemblée nationale a formulé une recommandation officielle.

Le rapport explique le rôle du gouvernement envers la « proposition législative et politique de l’Assemblée visant à autoriser les ICO dans les conditions de protection des investisseurs ». Une discussion sur le développement des ICO et de la Blockchain entre le gouvernement et l’Assemblée nationale s’impose. D’ailleurs, il semble que cette initiative est en bonne voie pour se concrétiser dans un avenir proche.

Le comité spécial émet des recommandations

Un groupe de travail coordonnant les fonctionnaires et les experts de la technologie Blockchain devrait se former, selon le comité spécial – un comité d’État cherchant à tirer parti des changements opérés au cœur de la quatrième révolution industrielle, tant au niveau de sa portée que son impact.

Cela améliorera la transparence du trading de crypto-monnaies dans le pays et contribuera au développement de son industrie.

Nous devons former un groupe de travail comprenant des experts privés afin d’améliorer la transparence du trading de crypto-monnaies et établir un ordre commercial sain. L’administration doit également envisager la mise en place d’un nouveau comité et l’installation de systèmes de gouvernance. Cela dans le but de systématiser la politique de la Blockchain et de fournir efficacement un soutien industriel. Nous établirons également une base juridique pour le trading de crypto-monnaies, dont la permission des ICO, par l’intermédiaire du Comité permanent de l’Assemblée nationale, a déclaré le comité.

La crypto-communauté sud-coréenne n’a plus qu’à patienter et voir si le comité spécial de l’Assemblée nationale accélère les efforts du gouvernement dans l’élaboration de nouvelles lois régissant les ICO.

à lire aussi :  La pré-ICO de CREDITS se boucle 4 jours avant la date prévue

En ce qui concerne les crypto-monnaies, le nouveau PDG de l’agence de régulation sud-coréenne, est optimiste sur leur avenir. Les normes existantes devraient s’assouplir dans le futur.

Pensez-vous que la Corée du Sud va bientôt autoriser les ICO domestiques ? Dites-nous dans la section commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X