La Chine met en garde contre les activités illégales autour des collectes de fonds en crypto-monnaies

La Chine met en garde contre les activités illégales autour des collectes de fonds en crypto-monnaies

Actualités
26 août 2018 par Victor

Les autorités de régulation chinoises ont conjointement publié un avertissement contre les activités illégales de collecte de fonds et de trading impliquant les monnaies numériques.

Des avertissements à l’encontre des projets de crypto-monnaies étrangers

Six grands organismes ont établi la mise en garde vendredi. Il s’agit de la People’s Bank of China, la Banking Regulatory Commission, la Securities Regulatory Commission, le ministère de la Sécurité publique, la Central Cyberspace Affairs Commission et l’Administration d’État pour la réglementation des marchés.

L’initiative se tourne notamment vers les projets de monnaies virtuelles qui mettent en œuvre des opérations impliquant des adresses IP à l’étranger. Ces dernières impliquent des investissements de résidents chinois et ont recours à des outils de paiement mobiles et numériques afin de faciliter le trading de crypto-monnaies.

« Certains de ces projets font appel à des célébrités et à des bounty (programme de récompense) pour la promotion et la sollicitation. … En fait, ils manipulent les prix des crypto-monnaies pour faire des profits illégaux », ont souligné les régulateurs dans l’avertissement, en ajoutant :

« Certains individus prétendent dans des groupes de discussion d’applications de messagerie qu’ils sont en mesure d’investir dans des projets de crypto-monnaies à l’étranger pour le compte d’investisseurs nationaux en tant que courtier…. Ces réclamations sont très susceptibles d’être frauduleuses. »

De nouvelles pratiques illégales

Les régulateurs ont également signalé les nouvelles méthodes de collecte de fonds autres que les Initial Coin Offering (ICO) comme les « Initial Exchange Offering », les « Initial Fork Offering » et les « Initial Miner Offering » en tant qu’escroquerie potentielle.

à lire aussi :  Les nouvelles crypto-monnaies en 2017

Les comptes WeChat et Alipay suspectés de gérer des transactions de crypto-monnaies sont également sous surveillance. Les agences gouvernementales et ces deux applications de paiements travaillent en collaboration pour assurer la sécurité des utilisateurs chinois.

Rappelons que le 10 mai, un représentant du gouvernement chinois a déclaré aux médias locaux que d’ici la fin de 2019 la Chine se verra dans l’obligation de faire ses propres normes nationales pour la Blockchain, en vue d’une adoption efficiente.

Que pensez-vous des initiatives des régulateurs chinois ? Partagez votre opinion dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X