Komgo SA sécurise le marché pétrolier et le marché du blé à travers la Blockchain

Komgo SA sécurise le marché pétrolier et le marché du blé à travers la Blockchain

Actualités
4 octobre 2018 par Xavier

Les banques, les sociétés agroalimentaires et ainsi que les entreprises et les centres de recherche en énergie se sont concertées pour établir un projet de Blockchain dénommé Komgo SA, qui se chargera de contrôler les données dans le marché pétrolier et le marché du Blé avec une plus grande sécurisation des échanges et une meilleure transparence.

Les banques à l’affût de la Blockchain

La technologie Blockchain a attiré l’attention des banques du monde depuis quelques années et pourrait constituer la prochaine percée majeure en matière de dissémination de données. En 2014, le R3 a été créé pour introduire la Blockchain comme modèle de réseau partagé par défaut. Cependant, de grandes institutions comme JPMorgan Chase, Goldman Sachs, Santander et Morgan Stanley ont fini par quitter le consortium pour des raisons de confidentialité.

Actuellement, le R3 compte encore une trentaine de membres, et chaque participant au consortium est de plus en plus convaincu de la nécessité de la technologie Blockchain au fur et à mesure de son exploitation. Après Komgo SA, on s’attend à ce que certaines parties soient réticentes mais au vu de la situation, les sceptiques n’ont pas de raisons objectives pour déteindre le projet.

Le système Komgo SA

La nouvelle plateforme décentralisée est axée sur la Blockchain et cerne spécifiquement des produits de base comme le pétrole, le blé et d’autres productions avec une efficience opérationnelle accrue. Parmi ses fondateurs, on retrouve : Mercuria Energy, Gunvor Group et Royal Dutch Shell, les banques commerciales comme ABN AMRO, BNP Paribas, Citi, Crédit Agricole, ING, Macquarie, MUFG Bank, Natixis Rabobank et Société Générale ont rejoint la plateforme.

à lire aussi :  "Google devrait plutôt investir dans les crypto-monnaies et la Blockchain"

Du point de vue technique, Komgo SA s’intéressera surtout au secteur de l’énergie mais migrera progressivement vers d’autres produits comme le blé et les métaux. L’infrastructure de Komgo est développée en partenariat avec Ethereum et ConsenSys pour digitaliser le secteur des matières premières. On attend alors le lancement de deux produits avant la fin de l’année avec la mise en oeuvre des procédures KYC d’une part et une facilité de lettres de crédit numériques d’autre part.

Que pensez-vous de la nouvelle Blockchain Komgo ? Donnez-nous votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X