Les jumeaux Winklevoss restent optimistes sur l’avenir des crypto-monnaies à Wall Street

Les jumeaux Winklevoss restent optimistes sur l’avenir des crypto-monnaies à Wall Street

Actualités
15 août 2018 par Xavier

Même si la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a refusé l’ETF Bitcoin des jumeaux Tyler et Cameron Winklevoss, les deux fondateurs de la crypto-bourse Gemini continuent à espérer une adoption croissante des monnaies virtuelles à Wall Street.

« Alors que la demande a diminué en raison de la chute de la valeur des monnaies numériques cette année et de la réticence des organismes de réglementation américains, les frères jumeaux qui exploitent la crypto-bourse Gemini Trust Co. affirment qu’ils continuent de faire croître l’entreprise, et ce, même si la plupart des grands investisseurs de Wall Street ne sont pas encore impliqués, a rapporté Bloomberg le 13 août.

« Wall Street prend les crypto-monnaies au sérieux, mais la grande majorité des entreprises de Wall Street ne participent toujours pas au crypto-marché, qui reste essentiellement un marché de détail », a déclaré Tyler Winklevoss.

« Cela changera avec le temps, nous avons besoin de temps. »

Une double expansion de Gemini sur le marché haussier

Fondée en 2014 par Cameron et Tyler Winklevoss, la plateforme d’échange de crypto-monnaies Gemini est devenue la première crypto-bourse sous licence d’Ether. La société, basée à Portland, en Oregon, siège dans un ancien bâtiment gouvernemental.

Les jumeaux Winklevoss ont entièrement foi en leurs projets en dépit du ralentissement observé sur le crypto-marché. Gemini prévoit d’ailleurs de doubler son effectif, en passant de 6 à 12, d’ici la fin de l’année, selon Tyler Winklevoss.

Rober Cornish, l’ancien directeur des technologies de l’information de New York Stock Exchange a d’ailleurs été embauché par la crypto-bourse en juillet 2018, ce qui a grandement suscité l’attention de la crypto-communauté. Il est désormais le premier directeur technique de Gemini.

à lire aussi :  Stablecoin : un projet de partenariat entre Dubai et PundiX bientôt ?

Une collaboration continue avec les régulateurs fédéraux

D’après le rapport de Bloomberg :

« Pour ouvrir la voie à une plus grande adoption, les jumeaux Winklevoss ont soumis en mars une proposition visant à créer la Virtual Commodity Association, un organisme d’autoréglementation qui contrôlerait les marchés de la monnaie numérique et les régulateurs. »

La Virtual Commodity Association est un « groupe à but non lucratif qui veut élaborer des normes de l’industrie, promouvoir la transparence et travailler avec des organismes de réglementation comme la Commodity Futures Trading Commission des États-Unis, et ce, afin de prévenir la fraude. »

Que pensez-vous de l’optimisme des jumeaux Winklevoss ? Ont-ils raison de miser autant d’espoir quant à l’adoption des crypto-monnaies à Wall Street ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X