La SEC rejette l’ETF Bitcoin de Winklevoss

La SEC rejette l’ETF Bitcoin de Winklevoss

Actualités
30 juillet 2018 par Océane

Le prix du Bitcoin a bondi de 6 500 $ à 8 500 $ suite à l’anticipation de l’approbation du premier fonds négocié en bourse (ETF ou Exchange Trade Fund) de la crypto-monnaie. La demande de faire des ETF Bitcoin de la part de VanEck, SolidX et Winklevoss a été initialement déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) et une première réponse négative avait été donnée par le régulateur.

La SEC refuse les ETF dans les conditions actuelles

Les jumeaux Winklevoss ont essuyé un refus de la part de la SEC concernant leur demande d’ETF Bitcoin effectuée le 26 juillet dernier. Le document de 92 pages de Winklevoss Bitcoin Trust a fait l’objet d’une réponse négative, ce qui expliquerait la baisse subséquente du prix de la monnaie numérique – estimée à 7 900 $ le 27 juillet, et à 8 130 $ ce 30 juillet.

La crypto-communauté craint alors l’éventuel rejet de tous les ETF basés sur le Bitcoin. D’autant plus que ce désaccord est également expliqué par les risques qui y sont associés.

Un partage de surveillance entre Bats BZX et Gemini

La SEC a clairement manifesté son inquiétude concernant la protection des investisseurs. Le marché du Bitcoin est exposé à des risques de manipulation. Par ailleurs, le régulateur est libre d’approuver un FNB axé sur les produits de base mais il exige une surveillance accrue entre la bourse d’inscription et la bourse soumissionnaire de l’accord en question.

La plateforme de monnaie virtuelle Bats BZX a accepté de partager la surveillance du Winklevoss Bitcoin Trust qu’il prend en charge avec la crypto-bourse du Bitcoin Gemini. Cependant, Gemini reste une petite entreprise comparée aux géants de l’industrie des crypto-monnaies. Afin d’éviter toute manipulation, la SEC cherche à conclure un accord de partage de surveillance avec une crypto-bourse échangeant le Bitcoin. De cette manière, le Winklevoss Bitcoin Trust n’aurait aucun contrôle sur la crypto-bourse.

à lire aussi :  Andreas Antonopoulos affirme que les "ETF de Bitcoin sont une terrible idée"

Le régulateur pourrait également s’imprégner de ce raisonnement pour justifier le refus du FNB Bitcoin de VanEck SolidX. Aussi, la grande majorité des transactions transfrontalières du Bitcoin n’est pas réglementée. Dans le cas contraire, la SEC pourrait envisager l’approbation sans accord de partage de surveillance. Les principaux services d’échange de monnaie numérique refuseront surement de partager leurs données avec l’autorité de régulation, d’autant plus qu’aucun des plus importants marchés ne siège aux Etats-Unis.

Que pensez-vous de la désapprobation de la SEC en ce qui concerne les ETF Bitcoin ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X