John McAfee dénigre un membre du Congrès américain en le comparant à Dracula

John McAfee dénigre un membre du Congrès américain en le comparant à Dracula

Actualités
14 mai 2019 par Océane

Le défenseur du secteur des crypto-monnaies et créateur de logiciels antivirus John McAfee a déclaré que l’interdiction relative aux crypto-monnaies du membre du Congrès américain Brad Sherman constituait un FUD (Fear, Uncertainty and Doubt). Le candidat à la présidence des Etats-Unis a comparé Sherman à un vampire à travers des propos virulents et controversés.

Des propos sur les crypto-monnaies à l’origine de la controverse

John McAfee a posté une photo du représentant démocrate de la Chambre du 30ème district de Congrès de Californie. Il a mentionné des crocs de vampire pour faire allusion au comte Dracula.

« Notre prochaine affiche « Si ma vie était un film » est dédiée à @bradsherman@money_alotta qui a conçu cette affiche lors d’une convention des jeunes travestis républicains », peut-on lire dans sa publication.

En effet, Sherman aurait exhorté ses collègues de la Chambre à appuyer une loi interdisant l’achat de monnaies virtuelles au sein des frontières américaines. Le membre du Congrès a communiqué ces instructions lors d’une réunion de la Commission des services financiers de la Chambre des représentants.

Les crypto-monnaies menacent le dollar américain dans son rôle de monnaie de réserve.

Selon Sherman, cela aurait pour effet « d’affaiblir » la politique étrangère des États-Unis et de rendre « non pertinentes » les sanctions imposées aux nations voyous.

Il serait difficile ou même impossible de recouvrir les impôts ou l’Etat de droit dans ces conditions.

« Les objectifs des crypto-monnaies, l’avantage qu’elles ont sur la monnaie souveraine est uniquement d’aider à la désautonomisation des États-Unis et à l’État de droit ».

C’est la raison pour laquelle le Bitcoin (BTC) a également été traité de « foutaise  » par le membre du Congrès américain.

à lire aussi :  Ledger Nano S intègre l’IOTA dans son portefeuille matériel pour un stockage sécurisé

Sherman protège ses donateurs

Les données du Center for Responsive Politics montrent que les banques traditionnelles ont dominé les principaux donateurs de Sherman de 2017 à 2018.

80 % des cinq plus grands donateurs du politicien sont dans le secteur financier patrimonial.

On peut citer UBS AG, une institution bancaire d’investissement multinational suisse. Celle-ci a donné 11 350 $ tandis que Royal Business Bank, une banque de Los Angeles a fait un don de 16 600 $.

D’autres grands contributeurs comme le processeur de paiement en ligne Allied Wallet et l’entreprise de services financiers Capital Group of Companies de Los Angeles ont respectivement donné 12 500 $ et 15 400 $.

Que pensez-vous des nouvelles critiques de McAfee contre Sherman ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X